Aller au contenu principal

Gilets jaunes : Les dégâts d'hier soir sont l'oeuvre de casseurs

Le porte parole de la police de Charleroi l'affirme aujourd'hui, les dégâts causés hier soir dans les commerces et sur la voirie autour du rond-point du Marsupilami hier soir sont l'oeuvre d'une centaine de "casseurs" qui n'avaient pour but que de narguer la police ou de détruire ce qui leur tombait sous la main.  Bilan de cette nuit, un blessé chez les gilets jaunes, plusieurs chez les policiers et deux arrestations administratives, des mineurs qui ont lancé des projectiles sur les forces de l'ordre. Cet après-midi, trois gilets jaunes étaient de retour à la ville haute.  Ils continuaient à filtrer la circulation.  Une action qui s'est déroulée sans incident. Pour la soirée, les effectifs policiers ont été renforcés à Charleroi afin d'éviter tout nouveaux débordements. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept