Aller au contenu principal

25 ans de l'affaire Dutroux : témoignage d'André Levacq, ancien bourgmestre de Lobbes

Dernier volet de notre minisérie de reportages consacrés aux 25 ans du début de l'affaire Dutroux, qui a plongé notre pays dans l'horreur... le 17 août 1996, les corps de Julie et Mélissa étaient retrouvées le jardin dans une maison de Sars-la-Buissière. Elles étaient enterrées à près de 6 mètres de profondeur. En première ligne ce jour-là André Lavacq, l'ancien bourgmestre de Lobbes. Il habite juste en face de la maison et a donc tout vu. 25 ans plus tard, il se souvient.

Il lui a souvent été reproché de na ne pas avoir été attentif à la présence de Marc Dutroux dans sa commune. Pourtant l’homme habitait juste en face du bourgmestre. Ils ont même déjà eu l’occasion de se rencontrer et de parler avant que l’affaire n’éclate.

En tant que bourgmestre c’était un choc d’apprendre que sans ce petit village se trouvaient les corps des jeunes Julie et Melissa, ainsi que le corps du complice de Dutroux qui avait été enterré vivant à 6 mètres de profondeur.

Durant des semaines, André Levacq se souvient du balai des gendarmes qui venaient retournaient le terrain, des médias du monde sur la place de son village,  il se souvient également des personnes qui venaient regarder de près ou de loin ce qui se passait. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept