Aller au contenu principal

70 ans d'histoire et de souvenirs au collège St-Augustin à Gerpinnes

Le collège St-Augustin vient de fêter ses 70 ans d’existence. Créé en 1949, l’établissement a bien évolué. A la base, il n’accueillait qu’une vingtaine de garçons avec un internat. Aujourd’hui, on compte plus de 1000 élèves, filles et garçons, uniquement en externat. Retour sur l'histoire du collège et témoignages de plusieurs anciens.

Retour en 1949

Tout commence en 1931. Les nouveaux bâtiments du Séminaire Canonial des Chanoines Réguliers de Latran sont inaugurés. Un lieu conçu par l’enseignement avec internat. Le collège, lui, naît en 1949. Hubert Gerards a fait partie des premiers élèves il y a 70 ans!

"Je suis encore en contact avec plusieurs étudiants qui étaient dans ma classe. On était que 7 dans la classe alors c’était facile. Y en a beaucoup des souvenirs. C’était avec des prêtres évidemment. Quand on voyait qu’il y avait de la neige, on faisait des boules de neige. Mais les Latrans (sic), ils avaient des capes sur leur soutane, ils la mettaient sur leur tête pour ne pas se faire cogner. C’est vrai que c’était bien" nous confie-t-il très ému. Ses enfants et petits-enfants sont également venus ici en tant qu’élève. Le collège c’est donc une histoire de famille.

Des souvenirs intacts

Dans les couloirs, on retrouve un autre ancien : Bernard Georges a quitté St-Augustin en 1964 mais se souvient encore de sa classe. "On avait un bar, on allait à Charleroi très régulièrement mais on s'occupait aussi de jeunes malades à Couillet. Je peux vous assurer ici j'ai appris ce que c'était la liberté. Cela paraît paradoxal mais si je vous racontais tout ce qu'on a fait" explique-t-il en rigolant. Avant d'ajouter : "Il y avait qu'un seul externe dans la classe. On était tous internes ce qui faisait un groupe très soudé".

Une directrice également ancienne du collège

A l’époque, seuls les garçons font partie de l’établissement. Il faudra attendre 1979 pour voir les premières filles intégrer l’école. Le collège St-Augustin, c’est aussi un esprit bien particulier. Ce n’est pas la directrice qui est également une ancienne de l’établissement qui dira le contraire. 

"Quand j'ai fait les formations de directrice, c'était pour devenir directrice du collège St-Augustin à Gerpinnes!" affirme Catherine Hollevoet, directrice du collège St-Augustin. "Je voulais faire vivre l'esprit collège et les valeurs comme le sens de l'effort, la rigueur et la discipline. J'essaie de valoriser tous les élèves et les membres du personnel. Evidemment en tant qu'ancienne élève, je suis devenue directrice de mes anciens professeurs. Toutes les anecdotes vécues avec eux, je ne manque pas de leur ressortir au quotidien et notamment un fameux voyage rhéto" déclare-t-elle. 

Au fur et à mesure des années, l’établissement prend de l’ampleur. L’internat a finalement fermé pour pouvoir utiliser les bâtiments pour les cours. En 70 ans, l’école est passée de 22 élèves à 1040. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept