Aller au contenu principal

Après l'immeuble Apollo, bientôt le quartier ''Aux parcs''

C’est une page de l’histoire du logement public qui se tourne à Charleroi. En 2015, l’immeuble de logement sociaux Apollo à Charleroi Nord était détruit. Une saga qui a duré plusieurs années puisqu’il a fallu reloger les locataires. Mais aujourd’hui, on a donné le premier coup de pelle d’un nouveau quartier à la place de ce méga-immeuble de 17 étages. Il sera plus convivial et devrait sortir de terre d’ici à 2023.

 

2015: Apollo détruit. Aujourd’hui, une nouvelle manière de concevoir le logement social

Souvenez-vous. C’était en 2015. La résidence Apollo était, comme on dit, en phase de déconstruction. La fin d’une idée du logement public aujourd’hui dépassée.

«Détruire la tour Apollo, c’est une décision qui n’a pas été facile à prendre, se souvient Paul Magnette, le bourgmestre de Charleroi. C’était une tour à laquelle de nombreux habitants étaient attachés. Mais ça posait des problèmes de sécurité incendie, de salubrité,… et elle était très difficile à rénover. On a donc pris la décision de la démolir et de la remplacer par de nouveaux logements beaucoup moins dense. On ne fait plus des tours de 15, 20 étages comme avant. On fait aujourd’hui des bâtiments beaucoup plus à taille humaine. Et on met beaucoup de soin dans le cadre de vie. »

 

151 logements en deux phases

Ce seront 151 logements qui seront construits ici en deux phases. Un chantier dont le premier coup de pelle a été donné par le bourgmestre de Charleroi et le ministre wallon du logement.

« Auparavant, on a créé du logement public parce qu’il y avait une demande, explique Christophe Collignon, le ministre wallon du logement. Aujourd’hui on ne fait plus seulement que loger les gens. On se préoccupe maintenant de leur bien-être. Des logements adaptés au niveau énergivore et du point de vue du bien-être. »

 

D’une barre de béton à un quartier convivial

« Avant, sur le site, il y avait 327 logements, complète Maxime Felon, le Président de la Sambrienne. Ils étaient empilés l’un sur l’autre. C’était une véritable barre de béton qui était une frontière visuelle pour l’ensemble des carolos. Bientôt, ici, on aura 151 logements répartis en plusieurs résidences d’appartements. Avec maximum des immeubles comprenant un rez-de-chaussée plus quatre étages. »

 

Moins de logements sociaux sur le site, mais autant sur l’ensemble de Charleroi

Les appartements seront donc plus spacieux, et mieux aux normes énergétiques. Et il y aura une connexion avec la nature et les deux parcs voisins. Et, entre les immeubles, il y aura aussi des jardins privés, des jardins partagés et des espaces verts. 

Il y aura à la place de la tour Apollo, deux fois moins de logements. Mais ça ne devrait pas diminuer le nombre de logements publics et sociaux de Charleroi, selon Paul Magnette, le bourgmestre de la métropole:

« Au total, on aura le même nombre de logements publics, argumente Paul Magnette. Mais on ne les met plus au même endroit. Si on avait voulu remettre trois cents logements ici, il aurait fallu reconstruire des tours très élevées. Et ce n’est plus ce dont les locataires ont envie aujourd’hui. »

Un plan d’ensemble d’investissement de la Sambrienne sera bientôt présenté. Avec une nouvelle philosophie de logement et de vie. Mais avec un investissement qui devrait être multiplié par deux.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept