Aller au contenu principal

Augmentation des accident de vélos chez les ados en Wallonie

Augmentation des accident de vélos chez les ados en Wallonie

Après trois semaines de vacances de printemps, il est temps pour nos jeunes générations de reprendre le chemin de l’école. Avec le retour des beaux jours, nombreux sont ceux qui feront le chemin domicile-école à vélo, accompagnés de leurs parents ou seuls. Un trajet qui peut aussi comporter des risques quand il est fait à vélo. En effet, sur les cinq dernières années, l’Agence wallonne pour la Sécurité routière relève une augmentation des cyclistes accidentés chez les plus jeunes de moins de 18 ans. Ceux-ci représentent 1 victime cycliste sur 5. 

Les enfants sont souvent impétueux quand il s’agit de gagner en liberté. Très vite, ils désirent être autonomes comme quand il s’agit de rouler à vélo par exemple. Des études démontrent que les enfants sont capables de rouler seuls dans la circulation à partir de 10 ans. Ils acquièrent de plus en plus d’autonomie et commencent à utiliser seuls leur vélo. Mais ont-ils conscience de leur vulnérabilité sur la route ? 

Sur les 5 dernières années, on dénombre environ 50 victimes cyclistes âgées entre 0 et 11 ans par an. Un chiffre relativement modéré qui pourrait s’expliquer par un encadrement des parents ou d’adultes lors de leur trajet, mais aussi l’autorisation de circuler sur les trottoirs jusqu’à 10 ans. 

Malheureusement, ce chiffre a tendance à augmenter pour les adolescents. En effet, s’ils désirent plus de liberté dans leur déplacement et connaissent mieux les règles de sécurité, les adolescents ne sont pas encore capables de prendre en compte tous les risques inhérents à la circulation. Leur fragilité sur la route est d’autant plus grande. 

Pour preuve, parmi les victimes de la route à vélo, les adolescents représentent 13% de ceux-ci alors qu’ils ne représentent que 7% de la population wallonne. L’AWSR a d’ailleurs constaté une tendance à l’augmentation chez les cyclistes âgés entre 12 à 17 ans ces dernières années et surtout en 2020. Sans doute due à une pratique plus fréquente. 

De 120 victimes en 2019, ce chiffre est passé à 153 en 20202, soit 33 victimes supplémentaires. Ainsi, sur la période 2016-2020, on observe une augmentation de l’ordre de 68% des victimes cyclistes chez les adolescents. 

Le chemin de l’école plus dangereux ? 

Avec le retour en présentiel à l’école et un climat impropice à la pratique du vélo durant les congés de printemps, nombreux seront les enfants qui reprendront le chemin de l’école en deux roues. Toutefois, il est important de préserver les plus jeunes sur la route puisque, chaque jour en Belgique, 14 enfants sont impliqués dans un accident sur le chemin de l’école. 

Si, la majorité des accidents corporels des cyclistes arrivent en agglomération, et en semaine, on estime, en Wallonie, que 30 % des accidents impliquant un cycliste adolescent se produisent sur un trajet vers ou depuis l’école. Dès lors, il est important de sensibiliser nos jeunes à ces risques encourus sur leur chemin scolaire. 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept