Aller au contenu principal

Budgets participatifs à Charleroi: voici les projets retenus ! 

A Charleroi, le Bureau permanent du CPAS a approuvé l’octroi des budgets participatifs à 16 projets dont la portée est sociale, culturelle ou encore humanitaire. Le montant global dédié cette année est de 43.015 euros. 

De manière concrète, le Comité d’Agrément des Budgets Participatifs (composé de conseillers et d’agents du CPAS, de représentants de l’associatif et d’anciens lauréats des budgets participatifs) a retenu 16 projets présentés sur base de critères reprenant la lutte contre toute forme d’exclusion, le renforcement du lien social et l’impact positif sur les personnes en situation de précarité. L’aspect innovant et le nombre de personnes potentiellement concernées ont également été pris en compte. Le budget maximum accordé par projet est de 3.500 euros et, bien entendu, chacun des projets retenus fait l’objet d’une convention avec le CPAS afin de s’assurer de la bonne fin de la subvention octroyée. 

Les 16 projets retenus sont les suivants : 

  •  L’ASBL «Le Triangle» à raison de 3.500,00€ afin de soutenir le projet «Espace bien-être .. Restez dans l’bain». Le projet a pour objectifde réduire l’exclusion, renforcer le lien social au travers de la mise à disposition pour les personnes sans abri accueillies au sein de l’espace de jour d’un espace lavoir ainsi que d’une douche. 
     
  • La Chorale citoyenne «Les Motivés» à raison de 3.500,00 € afin de soutenir le projet «10 ans d’engagement associatif et perspectives» . Le projeta pour objectif de créer de manière participative un projet rassembleur visant à construire de nouvelles collaborations pour l’avenir. 
     
  • Le «Comité Solidarité Jeunesse» à raison de 3.500,00€ afin de soutenir le projet «Solidarity Square» pour recréer et renforcer le tissu social et la cohésion entre les habitants du quartier au travers de l’aménagement d’un square de rencontre. 
     
  • L’’ASBL «Ecole des Jeunes Futsal Joseph de Farciennes» à raison de 3.500,00€ afin de soutenir le projet «Futsal inclusif» pour lutter contre les exclusions et renforcer le lien entre les jeunes du quartier au travers de stages sportifs organisés sur le territoire de Gilly. 
     
  • L’ASBL «La Faim du mois» à raison de 2.500,00€ afin de soutenir le projet «Nous restons des étudiants» pour lutter contre les exclusions et avoir un impact positif sur les personnes en situation de précarité en aidant des étudiants au niveau fournitures scolaires, d’hygiène et alimentaires. 
     
  • Madame Monique Votquenne pour »Les Zabattoirs» à raison de 3.450,00€ afin de soutenir le projet «Ateliers multi sensoriels» pour lutter contre les exclusions et renforcer le lien social en proposant des ateliers multi sensoriels aux enfants du quartier des Abattoirs âgés de 6 à 12 ans. 
     
  • L’ASBL «FADD Solidarité» à raison de 2.500,00€ afin de soutenir le projet «Accompagnement numérique» pour lutter contre les exclusions et avoir un impact positif sur les personnes en situation de précarité par l’accompagnement individuel et/ou collectif aux TICs d’un public en situation de précarité dont des primo-arrivants. 
     
  • L’ASBL «Nos amis de la rue» à raison de 3.500,00€ afin de soutenir le projet «Calendriers» pour lutter contre les exclusions et avoir un impact positif sur les personnes en situation de précarité sur le territoire de Charleroi par la création d’un calendrier pour et avec des sans-abris dont la vente leur amènera une rentrée financière. 
     
  • La SPRL «Home sweet coop» à raison de 3.500,00€ afin de soutenir le projet «L’Impasse Duperroy pour une vie communautaire» pour renforcer le lien social et la participation collective par la mise en place d’une dynamique collective et communautaire entre les locataires de l’ Impasse via l’aménagement d’un local communautaire, d’un potager collectif. 
     
  • L’ASBL «Bouge» à raison de 2.500,00€ afin de soutenir leur nouveau projet «soutien scolaire» visant à réduire l’exclusion. 
     
  • L’ASBL «Quartier Monceau Parc» à raison de 2.200,00€ afin de soutenir le projet «Décore ta façade» pour renforcer le lien social et la participation collective par la mise en place d’une dynamique collective via la distribution de sapins par un groupe d’habitants aux habitants. 
     
  • L’ASBL «Régie des quartiers de Charleroi - SAC de Charleroi» à raison de 1.514,00€ afin de soutenir le projet «Le potager convivial» pour renforcer le lien social et la participation collective et avoir un impact positif sur les personnes en situation de précarité suite à une demande d’habitants. 
     
  • L’ASBL «Régie des quartiers de Charleroi - SAC de la Docherie» à raison de 702,50€ afin de soutenir le projet «Give box : une nouvelle vie» pour renforcer le lien social et la participation collective via la création, la gestion collective d’une «give box» accessible à tous. 
     
  • L’ASBL «Régie des quartiers de Charleroi - SAC de Lodelinsart» à raison de 600,00€ afin de soutenir le projet «Nos balcons font la fête» pour renforcer le lien social et la participation collective au travers de la réalisation d’une serre et la création d’effaroucheurs dans un 1er temps. 
     
  • L’ASBL «Club socio-culturel Iragi» à raison de 3.000,00€ afin de soutenir le projet «Echanges multiculturels entre voisins» visant à renforcer le lien social et la participation collective au travers d’une journée de mobilisation et de rencontre des habitants de Dampremy et des ateliers préparatoires (danse, costumes, tambours). 
     
  • L’ASBL «Relais social du pays de Charleroi» à raison de 3.049,00€ afin de soutenir le projet «Les Etats généraux du social : une approche participative» visant à lutter contre des formes d’exclusion, renforcer le lien social et cla participation citoyenne, via des espaces de réflexions/ échanges entre personnes sans-abri et travailleurs sociaux. 

Philippe Van Cauwenberghe : « Malgré la conjoncture budgétaire difficile et
le contexte sanitaire compliqué, j’ai tenu au maintien de ces conventions participatives tant elles me semblent essentielles à la vie des citoyens de nos quartiers. Ces nombreux mois de confinement ont en effet réduit par essence les interactions sociales, et nos citoyens ont aujourd’hui, plus que jamais, besoin de profiter du rayonnement positif et collectif de ces projets. Dans le même ordre d’idées, nous avons également lancé au mois de mars, l’appel à micro-projets qui a rencontré une nouvelle fois un très beau succès ». 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept