Aller au contenu principal

Buzz mondial autour de la borne déplacée à Erquelinnes (vidéo)

Le déplacement d’une borne territoriale à Montignies-Saint-Christophe dans l’entité d’Erquelinnes fait le tour du monde. De nombreux médias en parlent et le bourgmestre d’Erquelinnes ne cesse de donner des interviews. Après investigation, on ne sait toujours pas qui a déplacé cette fameuse borne !

Tout a commencé avec le déplacement de 2m20 d’une simple borne territoriale par un soi-disant agriculteur de Montignies-Saint-Christophe et a ainsi agrandi son terrain. Un déplacement qui a été constaté par les membres d’un cercle d’histoire de Bousignies-sur-Roc, village frontalier d’Erquelinnes. Une information confirmée par les propriétaires du bois côté français.

Très vite, l’affaire est prise au sérieux. Il faut dire que le tracé frontalier remonte au 19ème siècle. Fort heureusement, l’incident diplomatique a été évité de justesse. L’affaire aurait dû être réglée dans la courtoisie et à l’amiable entre les deux parties mais l'emballement médiatique a précipité les choses. 

Le Japon, les USA et le Canada s'y intéressent

Le dossier prend un nouveau tournant que la chaîne de télévision française TF1 s’empare de ce fait dans le cadre d’un reportage. C’est alors que de nombreux médias s’intéressent à ce déplacement de borne frontalière au détriment de la France. 

Depuis, le bourgmestre d’Erquelinnes est submergé d’appels. Que ce soit le New-York Times, la BBC, The Guardian, CNN en passant par Euronews ou encore CTV News, tous veulent connaître l’histoire de cette borne de la discorde

"J’ai eu Radio Canada qui m’a téléphoné et j’ai dû faire l’interview en anglais. Il y a eu la BBC également. Il y a beaucoup de presse écrite, des journaux de l’Equateur par exemple. Ici, je viens d’avoir un journal indien ! On est vraiment étonnés de cet emballement médiatique" confie David Lavaux.

En tapant "Erquelinnes border", "Erquelinnes frontière" ou encore "Erquelinnes frontera" sur Google dans la section Actualités, on retrouve ainsi des dizaines d’articles de médias du monde entier : Espagne, Suisse, Canada, USA, Royaume-Uni, Japon, France,… 

Le bourgmestre a même reçu un Award de la Flandre de la télévision Vier pour avoir agrandi la Belgique.

Le mystère reste entier

Après investigation, il semblerait qu'on ne sait pas exactement qui a déplacé la borne. Puisque le terrain n'appartient plus à un agriculteur mais bien à un vétérinaire pensionné qui n'aurait pas la force de déplacer cette borne pesant plus de 150 kg. Le mystère reste donc entier. 

"On ne va pas continuer à chercher l'auteur. Et nous n'allons pas porter plainte et la France non plus" assure le bourgmestre.

Mais cet engouement médiatique a alerté les autorités belges. Le ministère des affaires étrangères et le Quai d'Orsay s'intéressent aussi de très près à cette histoire.

"On ne pourra plus résoudre le problème à notre niveau. La commission franco-belge des frontières va être réunie et ils vont venir sur place. Le SPF va venir avec des cartes du cadastre. On va devoir faire un PV et on va tout remettre en place avec beaucoup de décorum et de diplomatie" explique David Lavaux.

Ce qui est certain, c'est que la borne va être redéplacé pour retrouver sa place d'origine dans les jours ou semaines à venir. Bref, une histoire bien belge qui aura donc fait le tour du monde !

Revoir notre sujet : 

UN ERQUELINNOIS DÉPLACE UNE BORNE FRONTALIÈRE ET AGRANDIT LA BELGIQUE !


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept