Aller au contenu principal

Chapelle-lez-Herlaimont décroche un subside de 2 millions pour un éco-quartier et une école (vidéo)

Le ministre du Budget et des Bâtiments scolaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles Frédéric Daerden vient de signer un accord de principe pour le projet de construction d’une école basse énergie, qui débouchera sur la création d’un éco-quartier de 25 logements à Chapelle-lez-Herlaimont.

Les autorités communales chapelloises avaient eu l’occasion de rencontrer le ministre Frédéric Daerden en début d’année, notamment pour lui faire part d’un vaste projet de construction d’une école Qzen (Quasi Zéro Energie) au sein d’un éco-quartier.

Dans ce cadre, la promesse de principe du projet de construction de cette école vient d’être signée, avec à la clé, un subside de deux millions d’euros. Ce qui signifie que Chapelle-lez-Herlaimont dispose d’un an pour avancer sur le dossier et le finaliser en vue d’une adjudication. A ce moment, les travaux pourront alors commencer.

Un nouvel (éco) quartier

Pour le bourgmestre Chapelle Karl De Vos, sans ce coup de pouce de la Fédération Wallonie-Bruxelles, cette nouvelle dynamique au sein de l’entité n’aurait pu s’enclencher. 

Un éco-quartier va en effet se développer autour de cette école Qzen avec environ 25 logements (appartements et maisons). La nouvelle école va permettre de libérer deux anciennes implantations. Ces anciens bâtiments vont pouvoir être transformés pour accueillir du logement et héberger des services communaux. Le budget total pour la réalisation de l’école Qzen est de 5,7 millions d’euros.

Une collaboration entre la commune et la Ruche Chapelloise

« Nous avons regroupé sur un projet les forces de la commune et celles de la Ruche Chapelloise pour réaliser une nouvelle école et agrandir l’offre de logements publics qui sont toujours trop peu nombreux. Le fait d’avoir en plus le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles est très motivant », ajoute Geoffroy Pitot, le Président de la Ruche Chapelloise, la société de logement public compétente sur les communes de Chapelle-lez-Herlaimont, Godarville et Piéton.

Pour le parlementaire socialiste chapellois Mourad Sahli, qui a également suivi le dossier de près, il s’agit d’une très bonne nouvelle : « l’état des bâtiments scolaires et les besoins des pouvoirs organisateurs nécessitaient ce genre d’investissement afin de permettre d’offrir un enseignement de qualité dans des bâtiments de qualité ».

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept