Aller au contenu principal

Charleroi: Le service de Médiation de Dettes du CPAS déménage

Charleroi: Le service de Médiation de Dettes du CPAS déménage

Depuis plusieurs années, le service de Médiation de Dettes du CPAS à Charleroi se situait dans la galerie Eldorado, au boulevard de l’Yser.  Seulement, depuis le début du mois d’avril, les locaux du service se sont installés dans un bâtiment acquis par le CPAS, rue de la Neuville.

Au cours du mois d’avril, le Service de Médiation de Dettes du CPAS de Charleroi a déménagé afin de se situer dans un bâtiment qu’ils ont acquis à la rue de la Neuville.  Auparavant, les locaux étaient loués par le service ce qui revenait plus cher à la société.

De plus, la localisation est idéale pour le service ainsi que les usagers car les locaux du service se trouvent en face du Centre administratif du CPAS et est à 50 mètres de la Maison de l’Énergie.  Différents services qui sont communs pour les usagers de la Médiation de Dettes.

Le service le plus important de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le Service de Médiation de Dettes du CPAS est composé de 7 travailleurs sociaux médiateurs de dettes, de 3 agents administratifs et collabore avec 2 avocats spécialisés. 

Chaque année, le Service de Médiation de Dettes accueille de plus en plus de personnes.  En 2019, par exemple, le service a accueilli 2.800 personnes et les agents ont traité pas moins de 1.000 dossiers actifs.

Néanmoins, l’activité d’aide a été ralentie en 2020 à cause de la crise Covid.  Le Service avait 738 dossiers actifs.  Mais malgré le confinement, le Service de Médiation de Dettes est resté en contact avec ses usagers et a tout de même traité les situations les plus urgentes. 

Il faut savoir également que lors des confinements que l’on a connu, les procédures d’huissier ainsi que les expulsions n’ont pas eu lieu.  

Depuis quelques semaines, le Service de Médiation de Dettes du CPAS est à nouveau sollicité.  Et ce malgré les prises de rendez-vous qui demandent parfois plus de patience.

Ne pas hésiter à contacter le Service de Médiation de Dettes

Plus de 85% des personnes qui s’adressent au service sont des allocataires sociaux.

"Il ne faut pas avoir peur de contacter notre service de médiation de dettes, chaque dossier est traité de façon discrète et confidentielle.  Solliciter l’avis d’un professionnel sur une situation d’endettement permet déjà de se sentir encadré et soutenu.  Et puis, plus vite on tente de trouver des solutions avec les créanciers, mieux on avance pour se sortir des difficultés financières," explique Philippe Van Cauwenberghe, Président du CPAS.

Le Service de Médiation de Dettes précise que sur le long terme, le bâtiment de la rue de la Neuville accueillera des agents de la Direction Santé Mentale et Prévention comme l’équipe de la Prévention Promotion Santé Assuétudes.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept