Aller au contenu principal

Charleroi: un million d’euros pour les jeunes 

En réaction à la crise du COVID-19 depuis mars 2020, le Gouvernement fédéral a soutenu les CPAS par un certain nombre de mesures. La Ministre Karine Lalieux a voulu aller plus loin en soutenant davantage, par le plan « Zoom 18 – 25 », les jeunes et les étudiants en précarité en raison de cette crise sanitaire.

Le plan « Zoom 18-25 le réalisera par deux mesures fortes : le doublement de la subvention PIIS pour les jeunes de 18 à 25 ans. Ce qui représente une somme que nous estimons à 375.000€ pour le CPAS de Charleroi dans le cadre de ces contrats d’insertion. Elle peut couvrir les frais du personnel prenant en charge l’accompagnement et l’activation des personnes ayant conclu un P.I.I.S mais aussi différents frais nécessaires à la réalisation du projet du jeune (formations, frais scolaires, achat d’ordinateur, …).

Et deuxièmement par la constitution d’un fonds aide sociale COVID-19 pour les jeunes (18-25 ans) et étudiants : 999.046 € pour le CPAS de Charleroi jusqu’au 31 décembre 2021.

Chaque nouvelle demande fera l’objet d’une enquête sociale qui vérifiera si la personne fait partie du public-cible et que la situation sociale difficile de cette personne est en lien avec la crise sanitaire.

« La politique du CPAS de Charleroi a toujours été de soutenir les jeunes et les étudiants notamment par l’aide aux études et à la formation. Cette volonté a été rendue encore plus criante par la crise que nous vivons et je suis déterminé à ne laisser aucun jeune en difficulté au bord du chemin. Nous allons communiquer largement sur ces aides en collaboration avec l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur de Charleroi ainsi qu’avec le réseau des maisons de jeunes et associations. Il serait insupportable qu’un jeune reste dans ses difficultés ou ne puisse mener à bien ses études et projets par manque d’information sur les aides qui sont actuellement disponibles ». Philippe Van Cauwenberghe, Président du CPAS de Charleroi

De manière pratique, les personnes qui sont concernées doivent s’adresser à l’antenne sociale de leur lieu de résidence.
Vous trouverez les 12 antennes sociales décentralisées en suivant ce lien : ici 

Les détails: ici 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept