Aller au contenu principal

Courcelles : 42.700€ pour la rénovation de ses agoras

Hasard du calendrier, ou pas, alors que commence la semaine européenne du sport, la ville de Courcelles décide d'investir 42 000 euros dans la rénovation de ses agoras.  Une opération menée par l'échevin des sports, Joel Hasselin, qui espère que les jeunes trouveront dans ces lieux un moyen de s'épanouir. 

Outre les clubs sportifs très présents sur l’entité de Courcelles, la Commune compte énormément de passionnés, d’amateurs de sport en tous genres et quelques 5 agoras réparties sur le territoire où les jeunes peuvent s'adonner à différentes disciplines. 

Des infrastructures qui doivent répondre aux normes. C’est pour cela qu'en 2012, de nombreux travaux ont été réalisés au Hall Omnisports, aux clubs de football de Gouy-lez-Piéton, de Trazegnies et de Courcelles, au 6 Périer et sur les terrains de football de l'entité.  

Aujourd’hui, soucieux de l’état des agoras. Ces terrains multisports, sont des espaces qui appartiennent aux jeunes, il s'en servent pour se défouler et pour s'exercer à différentes disciplines en toute convivialité.  Une analyse a été réalisée sur le territoire de Courcelles afin de connaitre les besoins nécessaires à une rénovation en profondeur de ces espaces. Et ce parallèlement aux aménagements déjà réalisés sur un terrain de pétanque à Gouy-lez-Piéton et un skate park en 2016 pour un montant de 20.000€.

Opération de remise à neuf imposante

L'opération de remise à neuf concerne 4 lieux de l'entité et se chiffre à plus de 42 000 euros. Un effort conséquent pour permettre aux jeunes, le public visé, de faire du sport en toute liberté, comme le rappelle l'échevin des sports, Joel Hasselin

« La pratique du sport chez les jeunes est un élément important dans leur développement. Celui-ci leur permet davoir une meilleure estime de soi, de faire des connaissances, de s’épanouir…Mais pour pratiquer du sport, il faut des infrastructures accueillantes, saines et conviviales. Cest pour cela que nous avons tenu à investir dans ces endroits tant importants dans la vie des jeunes. »

Après une très longue période de confinement, la société qui a été désignée ainsi que les ouvriers communaux, ont pu effectuer les travaux prévus.

A Gouy-lez-Piéton : 

  • Réalisation d’un gros travail de rénovation du pourtour de l’Agora.
  • Remplacement des billes des chemins de fer qui retenaient les terres du pourtour du site par des L en béton. Les billes des chemins de fer représentaient un danger.
  • Placement d’un pare-ballon flambant neuf.
  • Placement d’un panneau de basket.
  • Mise en place de 2 filets anti-vandalisme.

A la Cité Guémené Penfao :

  • Remplacement complet du revêtement synthétique usé par le temps et les années d’utilisation.
  • Placement de 2 panneaux de basket neufs.

A la Cité Renard :

  • Placement d’un pare-ballon.
  • Placement d’un panneau de basket.
  • Mise en place de 2 filets anti-vandalisme.

Au Butia :

  • Placement d’un pare ballon.
  • Placement de 2 panneaux de basket.

Des lieux essentiels et sécurisés

Grâce à son initiative, la ville de Courcelles espère donner le goût du sport aux jeunes et à tout le moins leur donner l'envie de sortir et de se défouler dans des espaces sains et sécurisés

« Nous savons tous que les agoras sont des endroits importants pour les jeunes. Explique Caroline Taquin, la députée bourgmestre de Courcelles. Ils sy retrouvent pour partager des moments ensemble et ces lieux les incitent à pratiquer du sport. Ce qui est bénéfique pour leur santé. Il était important de pouvoir leur apporter des structures saines et sécurisées pour leur épanouissement en sachant quils nont pas forcément tous la chance davoir un espace extérieur chez eux ... ce sont aussi des lieux essentiels pour les familles ! » 

Mais il reste du travail ! Il faut encore remplacer tous les filets, traiter les boiseries, poser un béton drainant sur le pourtour de l’Agora de Souvret et de la Cité Guémené Penfao, remplacer des jeux pour enfants pour un montant de 15.000€ supplémentaires, placer des modules de crossfit training et encore remplacer la clôture par des barrières sécurité enfants (type école) sur la Plaine de jeux à la Cité Renard.

Autant d'interventions nécessaires au vu de l’état de dégradation de ces structures. Les amateurs de sport pourront désormais exercer leur passion dans des endroits sains !

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept