Aller au contenu principal

Début des travaux au stade de Chimay

La ville de Chimay sera bientôt dôtée d’un véritable pôle pour les amateurs de sports. A côté de la piscine qui devrait enfin rouvrir ses portes en septembre, du centre sportif en activité depuis juin 2018, on a démarré hier les travaux pour la rénovation du stade d’athlétisme.Depuis hier les pelleteuses sont à l’oeuvre. Le début de ces travaux de rénovation marque la fin d’une véritable saga pour ce stade qui jusqu’en 2014 appartenait à la Communauté française avant que la ville ne l’acquiert pour un montant de 149 mille euros. Comme le souligne Baudouin Louette, l'échevin des Sports "c'est cette phase de cession qui a pris pas mal de temps avant de recevoir le permis d'urbanisme en janvier 2019"

8 mois de travaux

Une rénovation  qui a pour objectif de mettre ces installations aux normes. Le stade et sa piste d’athlétisme, plus vastes, empiéteront d’ailleurs sur le parking actuel. Mais là on en est au tout début des travaux comme le détaille Baudouin Louette "les ouvriers communaux ont démarré en déboisant les pourtours de la piste. On procède également à l'enlèvement du revêtement actuel, ensuite les vieux gradins seront démolis. enfin auront lieu les terrassements etc  pour  arriver à une piste d'athlétisme d'une circonférence de 400 mètres  et cela afin de pouvoir accueillir des compétitions.  Les travaux devraient durer 8 mois et l'on espère que tout sera fini pour avril - mai 2020"  

Un stade multidisciplinaire

Doté de gradins de 250 places, les futures infrastructures disposeront des différentes installations. Il y aura notamment un terrain de football, mais aussi des zones pour le saut en longueur, saut en  hauteur, javelot etc. " Tout sera fait pour que l'ensemble des clubs puissent s'y retrouver mais aussi les élèves des différents établissements scolaires de l'entité"Enfin les  lieux seront entièrement sécurisé avec un accès par badge. Tout cela représente évidemment un investissement financier conséquent comme l'évoque le bourgmestre Denis Danvoye " le coût global des travaux s'élève à 1.370.000 euros dont 205 à charge de la commune qui procèdera pour se faire à un emprunt. Mais  la majeure partie du projet est  financée par  des subsides  de la région wallonne. on peut dire que Chimay est en train de transformer l’essai. 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept