Aller au contenu principal

Il n'y a pas d'âge pour voter. Même si on est en maison de repos

On le sait, notre population est vieillissante. Les personnes âgées représentent un groupe de plus en plus important. Et leurs voix peuvent peser dans la balance. Pourtant, dans les maisons de repos, ce n’est pas toujours évident d’aller voter. Au CPAS de Charleroi, la volonté est d’informer et d’aider les résident de maisons de repos à aller remplir leur devoir civique. L’exemple de la Résidence Hicguet de Montignies-sur-Sambre.

Un mini-bus pour aller voter

Ce n’est pas parce qu’on est en maison de repos qu’on ne peut pas aller voter. Dans celles du CPAS de Charleroi, la volonté est d’informer et d’aider les résidents qui le désirent à se rendre dans les bureaux de vote. Exemple, ici à la résidence Hicguet de Montignies-sur-Sambre.

« Nous mettons un mini-bus à disposition de nos pensionnaires qui veulent aller voter, explique Dominique Favay, la directrice de la Résidence Hicguet. Et il peu emmener même les chaises roulantes. Et nous nous rendons ensemble au bureau de vote, ce qui est aussi un moment de convivialité entre le personnel et les résidents. »

« Si malheureusement, ils ne souhaitent pas ou n’ont pas les capacités d’aller voter, ajoute Anita Gancwajch, la directrice du secteur maisons de repos du CPAS de Charleroi, on va aussi les informer sur ce qui est mis en place pour leur permettre soit de voter par procuration, soit pour  ceux dont l’état ne permet pas qu’ils votent, le médecin traitant établi un certificat. »

Les résidents ont été informés, mais pour beaucoup, voter est une évidence

Dans les maisons de repos du CPAS carolo, les candidats peuvent déposer leurs tracts. Mais pas plus. Pas question par exemple de se présenter dans les chambres ou de demander des procurations. Et les pensionnaires sont informés, y compris dans des débats organisés dans la maison de repos. Ce qui a suscité questions et discussions entre résidents.

«Pour moi, nous dit Thérèse, l’une des résidentes, il n’y a pas de raisons de ne pas aller voter. C’est important parce que c’est un devoir civique, mais surtout, si on veut que es choses changent, il faut les faire changer. »

« Bien sûr que dimanche, je vais aller voter, renchérit Arlette, une autre résidente. Il n’y a pas de raison que je ne vote pas. Même si je suis en résidence, tant que je sais, de voter. Mais y’a pas d’âge pour voter. » 

D’ailleurs, ici, beaucoup ne se posent même pas la question et iront voter ou se feront représenter dimanche.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept