Aller au contenu principal

Infanticide à Erquelinnes : le point du parquet de Charleroi

D’après les premiers éléments de l’enquête, le parquet de Charleroi reste sur l’hypothèse d’un drame familial et d’un acte désespéré de la maman (âgée de 37 ans) à l’égard de ses enfants. Le couple habitait depuis 4 ans dans le village d’Hantes-Wihéries. La maman a voulu donner la mort à ses trois enfants avant de tenter de mettre également fin à ses jours. Le parquet confirme le décès des deux plus jeunes enfants. Le troisième serait à présent hors de danger.

La maman a utilisé des armes blanches (couteaux de cuisine) pour les deux aînés de 7 ans et 9 ans. Quant au bébé de deux ans, il serait décédé par noyade. C’est le compagnon de la jeune femme qui a découvert le drame en rentrant chez lui ce mardi en fin d’après-midi. L’enquête qui n’en est qu’à ses balbutiements, fera l’objet de nombreuses auditions dans l’entourage proche de la famille pour tenter de comprendre cet acte dramatique. 

L’audition de l’auteure des faits devrait permettre d’établir les chefs d’inculpations dans les prochains jours. Mais le parquet ne peut, dans l’état actuel des choses, confirmer une instabilité psychologique de la maman.

Le couple n’avait apparemment pas d’antécédents judiciaires.

 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept