Aller au contenu principal

La bière, premier vecteur de reconversion du Martinet

C’est une bonne nouvelle pour l’ancien site minier du martinet de Roux. Sa reconversion attendue depuis des années vient de commencer. Les bières de la Manufacture Urbaine associée désormais à la Brasserie du Pays Noir est la première à investir le site qui devrait devenir celui de la ceinture alimentaire de Charleroi. Les travaux sont toujours en cours, mais on y met en bouteille les bières des deux marques, ainsi que celles d’autres clients.

Le Martinet se relève grâce à la bière

De l’extérieur, on voit surtout les casiers. Un signe qui ne trompe pas et montre qu’une activité concrète est enfin en cours sur le site du Martinet. Sa reconversion, dont on parle depuis des années, démarre enfin. Les bières de la Manufacture Urbaine associée désormais à la Brasserie du Pays Noir ont investi les lieux pour y installer leur bouteillerie et leur dépôt.

Après le brassage centralisé, le stockage et la mise en bouteille ensemble

C’est la deuxième phase de développement de la Manufacture Urbaine. Après la production et le brassage à l’Atelier, à Charleroi, la société vient de concrétiser son extension sur l’ancien site minier de Roux. Les travaux sont encore en cours, mais la bouteillerie et le stock k sont déjà actifs.

« Ici, , explique Jürgen Dewijn, administrateur de la manufacture Urbaine, on fait tout ce qui est garde et conditionnement des bouteilles, ainsi que tout le stockage de nos produits. D’autant plus que le mariage avec la Brasserie du Pays Noir est fait. Aujourd’hui, on a une capacité de l’ordre de cinq mile hectolitres annuels. A la place des  mille cinq cents de l’année passée. Donc le Martinet prend vraiment vie. Le gros des travaux au niveau génie civil est terminé, comme le transfert des cuves. Il reste la finition des travaux intérieurs et extérieurs. »

Premier pas vers un site dédié à la ceinture alimentaire carolo

L’inauguration officielle du site est prévue pour mars ou avril. On brasse désormais les bières des deux brasseurs carolos à la Manu. La Brasserie du Pays Noir devrait quitter définitivement ses locaux de l’avenue de Philippeville dans les prochains jours. Et l’embouteillage se passe aussi pour les deux au Martinet. Les deux brasseries travaillent donc bien ensemble, sans être concurrentes.

« Pour le Martinet, continue l’administrateur, on est les premiers à avoir investit les lieux, dans le cadre de la création active de la ceinture alimentaire carolo. Nous, on va s’approprier le pôle Boissons, mais je suis certain que d’autres acteurs sont en train de négocier pour venir sur ce site. »

La bière est donc le premier vecteur re-déploiement de cet ancien site minier que beaucoup avaient cru voué à la disparition.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept