Aller au contenu principal

Le personnel soignant exprimera son mécontentement demain

Demain, différents hôpitaux publics en Wallonie manifesteront contre les mesures gouvernementales de la Ministre de la Santé, Maggie De Block.

Ces arrêtés royaux portent sur la réquisition du personnel soignant par les gouverneurs des provinces en cas de pénurie grave du personnel ainsi que sur l’extension de la délégation d’actes médicaux à d’autres professionnels de la santé. Leur durée de validité est limitée au 31 décembre 2020. Malgré que cela ait été abandonné par la Ministre, le personnel soignant montrera son mécontentement face à un gouvernement qui reste parfois inactif face à ses interrogations. 

« On avait décidé l’action avant que M. De Block ne sorte ces deux arrêtés royaux. Et effectivement leurs sorties ont fait grandir le mécontentement des travailleurs. Et même s’ils ont été annulés, le personnel a toujours envie de s’exprimer. Demain, nous allons dans toute la Wallonie organiser une assemblée générale avec tous les travailleurs à l’extérieur et en respectant les distanciations sociales. Le personnel exprimera son mécontentement sur le fait qu’il a été abandonné depuis le début de la crise. » Explique Philippe Barbion, permanent CGSP. 

Le personnel sera accueilli le matin du côté de l’hôpital Marie Curie et Vésale et également à Chimay, une pétition sera distribuée aux infirmiers, médecins et patients. Sur le coup de midi, tous les hôpitaux de Wallonie respecteront une minute de silence en hommage aux victimes du coronavirus. Un moment important pour toutes les personnes qui sont restées jusqu’au dernier moment au chevet des malades.

« Ils n’oublient pas les patients qu’ils ont vu défiler et ils ont besoin de ça. Les patients, ce ne sont pas des numéros, ce sont des êtres humains. Ils ont eu des moments de tendresse avec eux. Ceux qui les ont accompagnés dans la fin de leur vie, ce sont les soignants. »

Aujourd’hui le secteur est clairement en manque de personnel, ce que déplore le syndicat socialiste. La charge de travail est toujours présente, malgré la diminution des chiffres du COVID-19 chaque jour.

Deux jours de congé supplémentaires au CHU

Du côté de l’ISPPC, le personnel soignant a reçu un bonus de deux jours de congés supplémentaires en remerciement de leur dévouement durant dette période. Une mesure bien accueillie par le personnel. 

« Maintenant ce sont les ministres wallons et fédéraux qui devront donner un coup de pouce pour le reste. » Termine Philippe Barbion.  


 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept