Aller au contenu principal

Marbie a gagné contre les Magritte!

"Marbie, star de Couillu les deux églises". Le film qui est sorti il y a près de cinq ans a marqué les esprits carolos. C'était le premier film francophone financé par des citoyens. Il mettait en scène des gens du coin, mais aussi Johnny Cadillac et Mémé Loubard. Il avait été nominé pour le Prix du Public des Magritte du Cinéma 2015, mais avait été devancé par "Je te survivrai", un film réalisé par le frère de l'organisateur de la cérémonie. Le couple à l'origine de Marbie avait porté plainte puisque leur concurrent aurait été informé des résultats avant la fin du vote, ce qui l'aurait fait gagner. Un jugement vient de donner raison aux carolos. C'est officiellement Marbie qui aurait du avoir le prix. Une victoire du David carolo contre le Goliath du cinéma belge.

Un combat de près de cinq ans dans les tribunaux

Marbie, après son combat pour devenir Star de Couillu-les-deux-églises sur les grand s écrans vie t de gagner sa bataille juridique. Le film carolo avait été nominé pour le prix du Public aux Magritte du Cinéma Belge. Un prix décerné suite aux votes du public sur internet. Il avait été dépassé en dénier minute par « Je te survivrai », un film dont le réalisateur était à l’époque le frère de l’organisateur des Magritte.

Un jugement clair en faveur de Marbie: le film Carolo a gagné!

Le jugement du tribunal de première instance de Bruxelles le confirme. Le réalisateur du prix a été informé des résultats des votes en primeur. Sans en informer es réalisateurs et producteurs de Marbie qui étaient largement en tête. Ni les autres concurrents.

« Le jugement dit clairement, affirme l’avocat de Marbie Star, Jean-Claude Derzelle,  qu’il y a eu une faute dans l’organisation du concours dans le vote du Prix du Public. Parce que l’Académie Delvaux qui organise les Magritte n’a pas empêché un accès entre l’évolution des résultats et certains membres de l’Académie Delvaux. Sachant que parmi eux se trouvait quelqu’un de proche d’un des concurrents. »

Il a donc pu prévenir des proches pour voter pour lui, sachant combien de vies en plus il lui fallait pour battre Marbie qui était en tête. Le juge a donc décidé de faire invalider le Prix. Et d’exiger la parution de sa décision dans dix journaux belges, ainsi qu’en première page du site internet de l’Académie Delvaux.

« Une victoire pour nous et le public »

« Je suis contente pour le public, se réjouit Dominique Smeets, la réalisatrice du film carolo, parce que maintenant, il est respecté. C’est ça qui est important. Oi, personnellement, je ne courrais pas après ce prix. Ce qui était important aussi, c’est que je sois présente à la cérémonie des Magritte pour montrer que nous existons dans le monde du cinéma belge »

Et pourquoi pas une remise du Magritte à Marbie?

C’est une énorme reconnaissance pour les réalisateurs et producteurs du film carolo. Comme le reconnais le producteur exécutif du film, Dominique Dubuisson.

« C’est exactement ce que nous voulions, affirme Dominique Dubuisson, le producteur exécutif de Marbie Star. On n’a pas réclamé d’argent. On a un euro symbolique. Mais pour moi, il est gigantesque parce que le Tribunal reconnait que Marbie Star devait gagner. Donc moi, je vais demander à l’Académie qu’elle remette officiellement le Magritte du Public au Film Marbie star. »

D’après ses responsables, le film Marbie et son financement citoyen aurait, semble-t’il dérangé le système du cinéma francophone belge, puisqu’il ne respectait pas les codes de financement, et de réalisation « classiques ». Et pour ce combat qui a duré près de cinq ans dans les tribunaux, les Magritte pourront faire appel. Mais le jugement est exécutoire. De toute façon, le jugement sera publié. Un happy end pour Marbie.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept