Aller au contenu principal

Mon Toit Fleurusien : le plan de rénovation 2021-2024

Mon Toit Fleurusien : le plan de rénovation 2021-2024

Mon Toit Fleurusien s’est doté d’un large plan de rénovation énergétique étendu de 2021 à 2024. Il prévoit des travaux dans plusieurs logements, ainsi qu’un accompagnement pour les habitants concernés. 

Fin d’année 2020, Mon Toit Fleurusien, la société de logement public, présentait un vaste plan de rénovation énergétique au Conseil d’Administration. Les détails sont maintenant connus. Les objectifs de cette transition environnementale impliquent des travaux d’amélioration pour 280 logements et un investissement de près de 9 millions d’euros jusqu’en 2024, selon le communiqué. 

En juillet 2020, le gouvernement wallon annonçait une enveloppe budgétaire d’un montant de 1,2 milliard d’euros pour la rénovation énergétique des logements sociaux. De cette enveloppe, Mon Toit Fleurusien bénéficiera de près de 10 millions d’euros.

« C’est une bonne surprise pour notre société qui pourra s’inscrire encore plus concrètement dans le processus de transition environnementale déjà activement mené par la Ville de Fleurus », confie Nathalie Coduti, présidente du Conseil d'Administration de Mon Toit Fleurusien.

Un subside non négligeable qui permet la rénovation de nombreux logements. 

« Outre les objectifs concrets à atteindre comme l’amélioration du confort de vie des locataires, la réduction de l’impact environnemental ou l’amélioration des performances énergétiques des logements, nous y avons également développé la méthodologie appliquée pour sélectionner les 280 logements à rénover », explique Jean-Paul Lequeu, directeur-gérant de la SLSP.

Se basant sur les rapports d’audits énergétiques, le plan a défini la liste des travaux prévus.

« Ces travaux représentent un investissement financier estimé à 8.698.948,48€ soit plus de 36.000€ par logement », précise Jean-Paul Lequel. 

Les rénovations

Quatre chantiers ont été retenus par le conseil d’administration suite à l’analyse : 

  • La Cité Crappe à Lambusart : rénovation de 69 logements en 2021
  • La Cité Anciaux à Wanfercee-Baulet : 56 logements en 2022
  • Lambusart et Wanfercee-Baulet : 16 logements en 2022
  • Cité de la Drève à Wanfercee-Baulet : 139 logements en 2023-2024

Dans ces logements, les rénovations consisteront en :

  • L’isolation des façades
  • L’isolation des toitures
  • La création d’un chauffage central
  • L’installation d’un système de ventilation mécanique

Un remplacement des châssis actuels par des châssis nouvelle génération est également prévu pour la Cité Crappe. Et les logements de la Cité Anciaux bénéficieront de nouveaux sanitaires.

Un accompagnement pour les citoyens

Afin de favoriser l’adhésion autour du projet, Mon Toit Fleurusien déploiera une importante stratégie de communication, d’accompagnement participatif, social et individuel, selon le communiqué. 

« Parce que les habitants sont les acteurs à part entière de ces travaux de rénovation. »

Lettres, courriers, réunions collectives, visites à domicile, … Tout est prévu. Y compris des opérations « Greniers Propres »  afin d’aider les locataires à préparer au mieux les travaux en se délestant de leurs encombrants. Et pour les sensibiliser au «Bien-Habiter ».

Cet accompagnement a pour but de développer une relation de confiance avec les locataires. Mais aussi d’optimiser la bonne exécution des chantiers et de veiller au bien-être des habitants. 

« La vision globale étant d’atteindre d’ici 2050, le label PEB «A» pour l’ensemble du parc immobilier de Mon Toit Fleurusien tout en guidant les locataires dans cette période de transition énergétique », conclut la présidente du Conseil d'Administration de Mon Toit Fleurusien.

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept