Aller au contenu principal

Charleroi: De nouvelles règles pour les permis d’urbanisme

A Charleroi, il y a du nouveau pour tous ceux qui veulent construire des logements. Un nouvelle directive vient d’être émise par la Ville pour actualiser les règles pour obtenir un permis de bâtir pour des logements multiples. On y tiendra mieux compte du confort, de l’adaptation pour les Personnes à Mobilité Réduite ou de la mixité des logements par exemple.

 

Les maîtres-mots: le confort et la fonctionnalité

Ce n’est qu’une simple brochure. Mais elle va guider les propriétaires et promoteurs qui veulent construire des logements multiples, neufs ou dans des immeubles existants. Une nouvelle directive pour l’obtention des permis de bâtir à Charleroi dont les maîtres-mots sont le confort et la fonctionnalité. Le nombre de mètres carrés n’est donc plus le critère principal.

« On ne détermine pas la qualité d’un logement avec un nombre de mètres carrés, explique Laurence Leclercq, l’échevine de l’urbanisme de Charleroi. Pouvoir circuler à l’aise dans son logement, la proportionnalité entre les espaces, l’équilibre des fonctions, tout ça est aujourd’hui pris en compte dans le cadre de la construction pour déterminer la qualité du logement. »

Mixité, abords et accessibilité

Et dans la nouvelle directive, on met en avant la mixité dans les logements. Chaque projet devra contenir un pourcentage minimum de logements deux et trois chambre et un nombre plus limité de studios qu’auparavant. Des studios qui ne pourront plus être construits que dans les centres. Un accès à l’extérieur (terrasse, ballon, cour, jardin,…) devra aussi être prévu, ainsi que du stationnement et des logements adaptés aux Personnes à Mobilité Réduite. Le tout, selon des critères très précis.

On n’arrête pas la chasse aux marchands de sommeil

Cette directive s’inscrit bien dans la lutte contre les marchands de sommeil que Charleroi poursuit depuis déjà des années.

« On continue, ajoute l’échevine carolo de l’urbanisme. Les critères repris dans la directive actuelle sont toujours d’application puisqu’ils aident à déterminer un cadre de vie décent. On va un peu plus loin en limitant les tout petits logements sur le territoire. »

Des règles aussi pour les yourtes et autres tiny houses

Et puis, la directive tient aussi compte des futurs habitats légers. Il n’y a encore eu aucune demande sur le territoire de Charleroi, mais la directive prévoit quand même désormais ce type de logements alternatifs qui ne sont pas interdits, mais qui sont soumis à permis.

La directive est disponible sur le site de la ville. Et elle prendra effet pour toutes les demandes dès le 1er janvier 2022.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept