Aller au contenu principal

Farciennes: début des travaux pour Sambr’Aqua ! 

Farciennes: début des travaux pour Sambr’Aqua ! 

Bonne nouvelle pour Farciennes, Châtelet et de toute la région de Charleroi en manque de cours de natation: le chantier de Sambr’Aqua vient de débuter ! 

Le centre aquatique Sambr’Aqua, porté par la ville de Châtelet et la commune de Farciennes, s’est vu délivrer son permis unique par les fonctionnaires délégués et techniques de la Région wallonne ! Les équipes des entreprises BEMAT & Duchêne n’ont pas perdu de temps puisque les travaux ont débuté dès la réception du précieux sésame.

Pour rappel, en février de cette année, le Ministre des Infrastructures sportives, Jean-Luc Crucke était venu signifier officiellement la promesse ferme de subside de 3.878.819,01 € pour transformer l’ancienne piscine farciennoise, fermée depuis 2014.

A l’époque, les édiles farciennois avaient en tête un plan pour rénover l’infrastructure qui datait des années 70 et était devenue désuète au fil des temps : s’associer avec la ville de Châtelet et la commune d’Aiseau-Presles.

« Il est vrai qu’une piscine ne sert pas qu’aux enfants de l’entité où elle se trouve et vu le manque de structures aquatiques dans la région ainsi que le coût, difficilement supportable pour les seuls deniers communaux farciennois, il était cohérent de vouloir mutualiser la nouvelle piscine à l’échelle des trois communes qui occupaient très majoritairement l’infrastructure. » précise Hugues Bayet, le bourgmestre de Farciennes. 

Après quelques mois d’hésitation, la commune aiseau-presloise faisait volte-face, pour privilégier des projets in situ, et il a donc fallu repartir de zéro pour les Farciennois et les Chatelettains. En parallèle, la commune de Farciennes avait décidé de s’imbriquer dans le Plan Piscine wallon afin de financer une partie du coût des travaux.

C’est ainsi qu’en juillet 2020, l’intercommunale Sambr’Aqua désignait le groupement AUPA/DVV/BEMAT/DUCHENE/EQUALIA au terme de la procédure de marché public pour un montant de 7.689.242,94€ HTVA afin de rénover le bassin existant et de construire une nouvelle aile.

En effet, la particularité de la structure farciennoise sera qu’on y retrouvera en plus du bassin classique d’apprentissage, un espace ludique et de détente comme sur le modèle du Point d’Eau à La Louvière.

« Afin de prendre tous les engagements nécessaires avant de lancer les travaux, nous avions réalisé une étude de faisabilité par des professionnels du secteur pour qu’ils nous disent ce qu’il fallait faire dans le cadre de la rénovation » détaille le bourgmestre farciennois, Hugues Bayet. « Comme il n’existe pas de structure mixte de ce type dans la région de Charleroi, les conclusions étaient arrivées à la création d’un vrai centre aquatique géré par un partenaire privé. »

On l’a compris, l’objectif ici est de maximiser l’utilisation de la future infrastructure afin de préserver au les deniers communaux. « Nous avons garanti dans le contrat un prix fixe et abordable pour les enfants farciennois et chatelettains » explique quant à lui l’Echevin des Finances et Président de l’intercommunale Sambr’Aqua, Michel Mathy. « A charge pour le partenaire privé de rentabiliser son investissement sur les espaces ludiques, horeca, etc. »

Bref, une formule win-win qui, si le chantier se passe comme prévu et qu’aucune mauvaise surprise ne survient en cours de route, sera inaugurée au printemps 2024. Les procédures administratives wallonnes sont ce qu’elles sont et les architectes ont dû s'y reprendre à deux fois avant de compléter celles-ci, faisant perdre au passage quelques semaines sur le planning de base. 

farciennes

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept