Aller au contenu principal

Plan d'urgence à Beaumont: on se forme!

Lorsque survient un accident de grande ampleur,  comment les autorités communales et les métiers de sécurité concernés peuvent-ils réagir et se coordonner au mieux?  La question est loin d'être anodine puisqu'un arrêté de mai 2019 vient apporter des modifications et des précisions concernant la planification d'urgence locale. Pas inutile donc pour ceux qui sont en 1ere ligne de se tenir au courant.  C'est l'une des missions du Centre Expert-crise de la Province du Hainaut de donner des formations à ce niveau et ils étaient à Beaumont ce mardi. 

Se préparer à l'urgence

Sur les bancs, on trouvait le bourgmestre de l'entité mais aussi des commissaires de police, le commandant des pompiers etc.. Toutes ces personnes constitueront Le Comité de de Coordination communale, ceux qui seront en 1ere ligne si un plan d'urgence est déclenché au niveau communal. ce sont d'ailleurs les autorités locales qui ont sollicité cette formation car la législation a quelque peu changé. Et puis comme le fait remarquer Bruno Lambert, le Bourgmestre cdH de Beaumont "on pense que cela n'arrive que chez les autres, mais cela peut survenir chez soi. Et donc je pense qu'un exercice-vérité, grandeur réelle où l'on puisse s'entraîner et coordonner les intervenants d'un plan d'urgence ne peut qu'être bénéfique"

La formation par jeux de rôle

Philippe Stratsaert, le Chef de la zone de police Lermes est ici comme formateur: " la journée se déroule en 2 parties: l'une ou l'on rappelle les fondamentaux. L'après-midi, ce sont vraiment des cas pratiques, où l'on va véritablement faire appel à des jeux de rôle comme si un plan d'urgence était lancé" "On est dans le concret  et les questions paraissent parfois très terre terre  comme l’accessibilité des locaux,  les numéros de téléphone- surenchérit Bruno Lambert, le Bourgmestre cdH de Beaumont- mais ces éléments apparemment basiques, grâce à ces exercices pratiques, deviennent en quelque sorte automatiques et l'on gagne du temps lorsque l'on se retrouve confronté à la réalité, cela permet une réactivité positive" Tous les participants préfèrent, on s’en doute en rester au stade de la simulation. Mais on ne sait jamais. Un bourgmestre préparé en vaut deux!  

 

 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept