Aller au contenu principal

Edito: Pourquoi la magie de Noël opère toujours ? 

Edito: Pourquoi la magie de Noël opère toujours ? 

La magie de Noël c’est d’abord un temps, l’Avent avec un « e » pour les chrétiens; pour les autres, c’est juste l’avant. Mais pour tous, c’est un temps qui signifie que quelque chose est attendu. Et peu importe votre sensibilité philosophique ou spirituelle, vos motivations, ce que vous attendez c’est cette date fatidique du 25 décembre. 

Mais pourquoi la magie opère-t-elle à chaque fois ? Sans doute parce qu’il y a toujours cette frénésie qui nous pousse tous à courir les magasins avec les désormais traditionnels « black friday », ces vendredis noirs qui deviennent de plus en plus gris au fur et à mesure que les enseignes allongent leurs périodes de réduction plus vraies que nature.  Il y a les films de Noël, aussi, qui nous plongent dans l’ambiance dès la mi-novembre.  Leurs décors de carton-pâte nous font rêver à ce Noël blanc, que nous ne connaitrons sans doute plus pour cause de réchauffement climatique.  Et puis, il y a les préparatifs, les tables à garnir, les frigos aussi.  Les tendances bleues, dorées, ou argentées, quelle sera votre couleur cette année ? 

Mais si la magie opère c’est sans doute avant tout parce qu’elle fait appel à vos 5 sens. Il suffit pour s’en convaincre de traverser le marché de Noël à Charleroi. 

Votre odorat d’abord est mis à rude épreuve au milieu de senteurs d’épices et de cannelle caractéristiques. Le caramel séché sur les amandes grillées attire autant vos narines que votre regard. Le fumet des tartiflettes et des croustillons chatouille agréablement votre muqueuse olfactive.  Bref, c’est votre premier signal d’alarme. 

Ensuite, quand par l’odeur alléchée,  vous vous laissez aller à un petit Bombardino,  Amaretto chaud couronné de crème fraiche, voilà vos pupilles en éveil, vos yeux vous feront peut-être vous écrier : «C’est mignon j’ai envie de faire une photo. » pour la publier immédiatement sur l’un ou l’autre réseau social, bien évidemment.  Et vos mirettes n’ont pas fini de s’ouvrir devant de magnifiques réalisations artisanales mais aussi de s’écarquiller ces décos rococo et ces cadeaux farfelus mais fait main que vous n’aimerait ni voir, ni même placer sous le sapin pour un cousin éloigné ou à votre belle-mère préférée. 

Si dans la plupart des cas, les étals interdisent la moindre palpation, c’est le commerçant lui même qui attirera votre main pour y déposer l’une ou l’autre chose à humer, à regarder ou à déguster. Et voilà votre sens du toucher tout émoustillé. 

Votre ouïe de même sera caressée durant un bon mois par toutes ces chansons mille fois ressassées mais dont vous ne vous lasserez décidément jamais. Les « jingles bells » et autre « Falalalala » de Noël.  Inévitablement, soyez-en sûr, vous les reprendrez en choeur, seul ou entre amis. 

Le goût, enfin, en verra de toutes les couleurs; vous vous sentirez obligé de tâter de tout ! On ne sait jamais que vous ratiez l’une ou l’autre nouveauté à la truffe ou un rôti de Dinde farcie à vous farcir.  

Mais à n’en pas douter, si la magie de Noël est un temps de bonheur pour vos cinq sens, il reste aussi un moment de pause et de réflexion pour faire le tri de vos émotions et vous arrêter sur ce qui reste finalement le plus important, et tant pis si c’est un peu « Cucul » comme un film de Noël ou comme une chanson de Léopold Nord et vous, « C’est l’Amour ».


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept