Aller au contenu principal

Ras-le-bol du personnel communal carolo: les syndicats ont quitté une réunion de négociations

A la Ville de Charleroi, le bras de fer entre le personnel d'entretien et les autorités communales se poursuit. La semaine dernière, nous relayions le désarroi du personnel communal de ce service qui se déclarait en sous-effectif. Mais hier, le Collège carolo annonçait la création d'emplois pour le Service de Nettoyage des Bâtiments. Un simple effet d'annonce selon les syndicats qui ont d'ailleurs aussi claqué la porte de la réunion du Comité de Négociations avec la Ville ce matin.

 

« Le service nettoyage réclame des bras. »

Le problème entre le SNB, le service de nettoyage des bâtiments de la ville et les autorités carolos    date de plusieurs mois déjà. Pour rappel, ce qui est en cause, c’est le manque de travailleurs dans ce service, comme dans d’autres d’ailleurs.« Les travailleurs ne demandent pas une revalorisation salariale. Ils demandent des bras. Aujourd’hui, ils sont tous épuisés., explique Philippe Barbion, le secrétaire régionale de la CGSP-Admi.

L’annonce d’engagements n’arrangerait rien, selon les syndicats

Hier, une annonce du Collège communal semblait aller dans le bon sens. Il annonçait le versement de 25 candidatures à une réserve de recrutement. Et le recrutement de 22 postes à mi-temps en CDI, entre autres. Un simple effet d’annonce, selon les syndicats. « On peut mourir dans une réserve de recrutement à la Ville sans être choisi. (…) On passe des examens aujourd’hui, donc ça veut dire qu’on aura peut-être les gens après les vacances. Alors que les grands nettoyages arrivent », poursuit Philippe Barbion.

Les représentants des travailleurs rappellent aussi que des engagements prévus dans le plan d’embauche 2018 ne sont pas encore effectifs. Et aujourd’hui, un comité de négociations entre syndicats et ville de Charleroi était organisé. Mais il a tourné court. Les syndicats ont claqué la porte. Depuis des mois, ils demandent de recevoir à l’avance les documents pour préparer ces réunions. Ce n’était pas encore le cas ce matin. Les représentants des trois syndicats ont donc quitté la réunion.

Les syndicats en attente de décisions

Les syndicats attendent des informations et des réponses claires de la Ville, mais aussi de la Ministre De Bue sur l’obligation de ne remplacer qu’une personne sur trois. Le prochain comité de négociations se tiendra le mois prochain. Mais en attendant, de nouvelles actions des travailleurs envers le collège communal carolo ne sont pas à exclure.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept