Aller au contenu principal

Retour au camping pour les vacanciers belges

Petite escapade du côté de Chimay avec un petit avant-goût des vacances pour ceux qui, comme moi, ne sont pas encore partis. On oublie les traditionnelles destinations préférées des Belges comme la France, l'Espagne ou l'Italie. Cette année, vous serez nombreux à rester en Belgique. Rencontre avec des voyageurs qui sont partis en vacances autrement. Le récit de ce voyage à deux pas de chez nous.

Joelle a entamé sa 12e année de gérance du camping communal de Chimay. Autant dire que des caravanes et des camping-cars, elle en a vu défiler. D'ordinaire, elle commence sa saison durant le mois de mars. Cette année, les plans ont quelque peu changé dira-t-on. « Suite à la situation sanitaire que nous connaissons, il y a beaucoup de gens qui veulent rester en Belgique et qui sont intéressés par le camping, constate Joelle, heureuse de revoir ses allées se remplir petit à petit. 

Le téléphone chauffe

Depuis qu'elle a rouvert son camping, elle voit arriver de nouveaux visages un peu plus que la normale. Mais les habitués sont toujours bien présents, fidèles à leur emplacement. « Il y a les campeurs de passage et puis il y les personnes qui ont leur caravane à l’année et ce sont des personnes qui vivent en ville. »

Comme Erica qui vit en ville et qui est venue préparer la caravane avec sa grand-mère en vue d’y passer une semaine à la campagne, loin de tout le brouhaha citadin. « Chimay est un endroit très chouette avec beaucoup de choses, explique la jeune fille. Au camping, tu peux te promener sans que tes parents ne soient derrière toi. Je vais m’amuser avec mes amis et jouer à la plaine qui se trouve plus loin. »

Olivier termine son road-trip en famille, il a parcouru les quatre coins de la Belgique. Installés entre les deux camping-cars, ils profitent de l’instant. « Avant de partir, j’ai établi un circuit avec une étape qui passe par Chimay, » explique ce globe-trotter à la sauce belge. 

Comme le veut la coutume, en fin de matinée, c'est l'heure de l’apéro et on ne déroge évidemment pas à la règle. Comme Olivier et Erica, le Belge a décidé de revoir sa destination de vacances. Pas de Bison Futé cette année, à la place, ce sera la coq wallon ou le lion des flandres.

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept