Aller au contenu principal

Saint-Roch de Thuin: on a tiré les campes !

Les festivités de la marche Saint-Roch de Thuin, ont été marquées par les traditionnels tirs de campes, à différents endroits de la cité des remparts. Un événement, qui symbolisait cette année, sept moments forts de la marche.

Un événement unique au sein des marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse

On le sait, la 367 ème marche Saint-Roch de Thuin a du se dérouler autrement. Mais dans la cité des Remparts, le tir de campes est un événement unique des marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Une tradition, une nouvelle fois respectée et qui marquait cette année, certains moments forts de la marche.

« Effectivement, durant tout le week-end, ce sont sept campes qui seront tirées. Elles marquent par exemple l’ouverture de la Saint-Roch le samedi soir, le départ du cortège le dimanche après-midi ou encore le début théorique de la rentrée en début de soirée », explique Gérard Vanadenhoven, le Président de la Marche Saint-Roch.

Dans des lieux tenus secrets

Et dimanche, sur le coup de 13h30, c’est depuis le jardin d’une maison du quartier de la Maladrie, que l’une des sept campes a été tirée. Explications, des préparatifs…

« Ici, on est en train de tasser la poudre, avant de mettre la bourre. Cette dernière va permettre une compression dans le tir qui va enclencher une détonation », indique Baudouin Henseval, armurier.

Bref, un tir d’honneur parmis les autres, qui s’est fait entendre, aux quatre coins de la vile de Thuin.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept