Aller au contenu principal

Tamines: Les martyrs mis en valeur dans de nouvelles vitrines !

A Tamines, deux vitrines commémoratives contenant des documents évoquant le Massacre du 22 août 1914, sont pendues au mur du fond du cimetière des Fusillés. Le temps a fait son oeuvre et les vitrines étaient dans un triste état.

La commune de Sambreville, par le biais de ses ouvriers communaux, vient de placer deux nouvelles vitrines. Elles permettent aux visiteurs du cimetière de trouver quelques informations sur le massacre ainsi que de visualiser quelques photos d’époque.
 

Un peu d'histoire ...

Le 22 août 1914, 383 civils ont trouvé la mort à l'endroit où s'érige le monument actuel, fusillés par l'armée allemande.
La justification de l’officier allemand pour le massacre ? Des civils ont tiré sur des soldats allemands.   

Après cette exécution, les corps ont été jetés dans deux fosses communes creusées dans l'urgence. Ce n'est que plus tard que les familles ont pu inhumer les corps dans le cimetière autour de l’église Saint-Martin. Hormis 3 monuments funéraires antérieurs, ce cimetière ne contient d'ailleurs que des sépultures du 22 août 1914. On peut voir sur les pierres tombales que l'occupant a exigé que soient effacées certaines mentions faisant allusion à la barbarie des Allemands.

Près de 300 maisons seront aussi incendiées, alourdissant encore le bilan total.

Un monument de plus de 4 mètres, inauguré en 1926, sera érigé en mémoire des victimes.

En 1932, Tamines a reçu l'autorisation d'intégrer dans ses armoiries une nouvelle représentation symbolisant le massacre du 22 août 1914. L'entité marquée par la guerre a puisé comme beaucoup d’autres dans son histoire douloureuse une partie des éléments de son identité actuelle.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept