Aller au contenu principal

Un lieu pour soigner 24h/24 Les animaux blessés trouvés sur la route!

Qu’advient-il d’un animal blessé trouvé sur la route? On pense bien sûr à la SPA qui a son propre service vétérinaire mais celle-ci n’est pas ouverte 24h sur 24. Comme le fait remarquer Nathalie Van Namen , la Directrice adjointe de la SPA, "l'institution est ouverte 5 jours sur 6 et les policiers ayant la clé du refuge, ils peuvent déposer un animal trouvé mais si celui-ci est blessé, il ne peut pas rester sans soin. nous avons donc porter le problème devant la ville de Charleroi". La ville de Charleroi, consciente de la problématique et son échevine du bien-être animal ont donc lancé un appel d’offre auprès des différentes cliniques de la région pour pouvoir assurer ce service d’urgence.

Carolovet emporte le marché

Une solution à ce problème de la prise en charge des animaux blessés donc été trouvée. Mardi dernier , par communiqué on apprenait que suite à un appel d’offre à différentes cliniques vétérinaires, le collège attribuait le marché à Carolovet à Couillet pour le montant d’offre de 12,100 euros pour 2019. Dans cet établissement couilletois, à côté de quelques 100 consultations  on assure une garde 24h sur 24 mais la direction est quelque peu surprise d’avoir appris la nouvelle par voie de presse avant de recevoir 3 jours plus  un mail de la ville où la on évoque une somme de près  10 mille euros . En outre, à la lecture  des 2 courriers, il semble qu’il s’agisse d’un forfait, ce qui surprend Arnaud Jacquet l'un des gérants de Carolovet. Pour lui, " c'est très difficile d'annoncer des montant et de travailler au forfait car cela dépendra du nombre d'animaux qu'on recevra soigner même si nous ferons des tarifs différents et privilégiés pour ces cas particuliers.A cela s’ajoute, des diificultés  de recruter des tétés pour les gardes or la demande risque d’augmenter" 

La convention doit encore être signée

Arnaud Jacquet s'interroge aussi sur la différence de sommes évoquées. Renseignement pris par nos soins auprès de la ville, il n’est guère question de forfait et la somme indiquée est en fait l’enveloppe inscrite au budget 2019. La convention doit d'ailleurs encore être finalisée.  Reste que rien ne vaut une bonne rencontre et une bonne discussion entre partenaires. Ce qui devrait avoir lieu prochainement 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept