Aller au contenu principal

Une première éolienne pour alimenter le site d’embouteillage de Chimay

C’est une première pour la Brasserie de Chimay. Elle vient d’installer une éolienne pour alimenter son site d’embouteillage. Une installation qui lui permettra, avec entre autres les panneaux photovoltaïques déjà présents sur le site, d’atteindre 90% d’électricité verte sur le site et d’être quasi-autonome.

 

90% d’électricité verte sur le site

C’est la première éolienne du groupe Chimay. Elle a coûté trois millions d’euros financés par le groupe brassicole et son partenaire la société Bee, spécialisé dans l’éolien. Elle permettra d’alimenter le site d’embouteillage. Haute de 150 mètres, elle produira 5 200 méga watts heure par an.

« C’est une éolienne qui va nous permettre d’auto-consommer sur ce site-ci 75% de nos besoins en énergie, se réjouit Xavier Pirlot, le directeur de Bières et Fromages de Chimay. Elle vient en complémentarité des panneaux photovoltaïques que nous avons installé sur le nouveau hall d’embouteillage. Ils vont nous permettre d’auto-consommer 15% de nos besoins. Et donc 75% plus 15%, ça fait donc 90% de nos besoins. »

 

Une volonté de s’inscrire dans le durable

La bouteillerie sera donc quasiment auto-suffisante  en électricité verte. Une volonté durable de l’entreprise.

« C’est de l’électricité que nous n’allons pas ré-injecter dans le réseau, mais que nous allons auto-consoler, complète le directeur de Chimay Bières et Fromages. On ne le fait as tellement pour faire des économies sur nos factures d’électricité. On e fait avant tout par conviction. On est vraiment convaincus qu’on doit tous faire un effort très important pour l’avenir de l’humanité et pour diminuer notre empreinte écologique. »

 

Des résultats et des projets

Et cette éolienne s’inscrit dans la volonté de Chimay de s’inscrire dans la responsabilité sociétale de l’entreprise dans tous ses aspects. Y compris dans sa dimension environnementale. Et dans la foulée, le groupe travaille aussi sur l’isolation, sur les emballages et l’épuration d’eau. Mais il réfléchit aussi à renouveler ses chaudières pour utiliser un combustible plus vert.

Et les différents efforts du groupe Chimay en matière environnementale ont déjà permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 18% ici à Baileux, et de plus de 35% à la Brasserie depuis 2005. Et cette éolienne apporte une touche verte supplémentaire.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept