Aller au contenu principal

Une thudinienne et une fleurusienne au 20ème Trophée des sables

Nathalie et Audrey, une thudinienne et une fleurusienne se sont lancées un sacré défi.  Elles participeront en octobre au Trophée des sables.  Un trophée qui en est à sa 20ème édition et qui allie challenge sportif et mission humanitaire. 

Depuis 2001, ce rallye-raid réservé exclusivement aux femmes se déroule sur les pistes marocaines. Nathalie et Audrey ne se sont pas décidées sur un coup de tête, mais sur une envie commune. 

« Nous nous connaissions du milieu du tennis. Nos maris jouent ensemble et nous aussi et donc nous nous  connaissions tous les 4. Et puis un jour du mois de juin, après le premier confinement, nous sommes arrivées à parler de ça, par hasard.  Nous avons découvert que nous en avions envie toutes les deux. Nous avons choisi l’organisation "Désert tour" parce que la participation était moins chère d'une part et ensuite parce que le côté humanitaire était plus poussé. »

Changer une roue dans le désert, une vraie aventure

En effet, non contentes de devoir affronter une épreuve inédite, les deux jeunes femmes vont transporter des savons, du dentifrice, des chaises roulantes, du matériel de première nécessité… pour les déposer sur place lors d’une étape spéciale. 

« Nous nous sommes lancées dans cette aventure parce qu’on y a vu le côté défi, dépassement de soi, mais aussi le côté humanitaire.  Donc, on part au mois d’octobre pour un rallye d’orientation dans le désert marocain. » 

Du 15 au 22 octobre, les deux amies vont engloutir les kilomètres dans le désert marocain, tout au long des 7 étapes qui jalonnent leur parcours. 

« Le côté aventure du désert, changer une roue dans le sable, on verra. Et puis nous sommes deux aussi, nous ne sommes pas seules, il y a plusieurs équipages. C’est le fait aussi que l’on n’est que des filles, le côté solidaire, sympa de l’organisation.  C’est aussi pour la lutte contre le cancer du sein et nous avons été touchées de près toutes les deux, nous sommes sensibles à ça. »

Aujourd’hui, elles sont toujours à la recherche de soutien et de sponsors.  Elles ont dû créer une Asbl pour gérer tout ça.  Et elles se sont aussi bien implantées sur les réseaux sociaux où elles vendent aussi quelques accessoires qui leur permettront de boucler définitivement leur budget. 

Le désert un premier handicap à négocier 

Les deux concurrentes vont suivre une formation à Narbonne en Juin pour apprendre à piloter leur 4X4 et pouvoir s’orienter. 

Le désert ne leur fait pas peur.  

« Chaque jour un défi de plus, le but n’est pas de finir première ou deuxième. Le but est d’arriver sans casser les voitures et nous !  Il faut traverser toute la France parce qu’on part de Biarritz, toute l’Espagne, le détroit de Gibraltar, quasi tout le Maroc (700 kms) et puis faire les 7 étapes avant le retour.»

Des étapes spéciales, des étapes de nuit et une étape marathon de deux jours attendent aussi ces deux aventurières. Et pourtant, elles ont hâte d’y être ! 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept