Aller au contenu principal

Virelles: un deuxième couple de cigognes niche à l’Aquascope 

Virelles: un deuxième couple de cigognes niche à l’Aquascope 

Depuis 2016, l’Aquascope de Virelles a pour habitude d’accueillir un heureux événement: la présence d’un couple de cigognes. 
Cette année, ce n’est pas une nidification, mais deux. Un second couple de cigognes vient en effet de s’installer sur le site des étangs.
Perchées à plus de 15 mètres, les cigognes blanches sont bel et bien de retour en Wallonie ! 

Cette sixième saison de nidification est riche en rebondissements. 

Fin février, alors que le couple habituel de cigognes était déjà de retour sur le site, une tempête a fait tomber leur nid au sol ! Très vite, elles se sont mises à le reconstruire en partant de zéro. Les gestionnaires de la réserve naturelle ont été impressionnés de voir à quelle vitesse elles ont pu bâtir cet ouvrage, sans se laisser décourager par la pluie, le vent, la neige… La couvaison a ensuite démarré sans tarder, pour un peu plus d’un mois.

Les bonnes nouvelles se multiplient 

Jusqu’en 2019, ce couple était le seul à nicher à l’état sauvage en Wallonie. 
Ce mardi 28 avril des cigogneaux sont nés. De petites têtes s’agitent dans le nid ! Peut-être trois ? Le nombre sera confirmé dans les prochains jours.
Autre belle nouvelle: Depuis mi-avril, un second couple de cigognes parade, près de la route de Froidchapelle. Ce couple nicheur sur l’île boisée reçoit de temps en temps la visite d’autres individus qui survolent leur nid. Les voisins de la rue de l’Estrée peuvent donc observer les oiseaux. Un groupe de onze cigognes survole a basse altitude les jardins ! 

Découvrez les cigognes ici 

Une saison 2020 en pause 

Fermé depuis le 15 mars dernier, l’Aquascope de Virelles fonctionne au ralenti.
De nombreux événements ont du être annulés et une partie du personnel est désormais en chômage économique, suite à la crise sanitaire que nous connaissons actuellement.C’est un coup dur pour la réserve, qui ne reçoit plus aucun subside actuellement. D’autant plus que l’Aquascope avait prévu une foule d’activité et de nombreux aménagements. 
Les projets sont donc actuellement en pause mais les idées continuent de se développer. La construction de la Maison de l’abeille noire se poursuit, tout comme l’aménagement des infrastructures pour la création des îlots sur l’étang. De nouveaux modules pour la plaine de jeux ont été commandés et des canoës devraient également être disponibles. 

Le Creaves poursuit aussi ses missions 

Le Centre de Revalidation pour Animaux Sauvages (Creaves) poursuit ses missions.
Les bénévoles continuent de donner des conseils par téléphone, pour éviter que les personnes ne se déplacent jusqu’au site de l’Aquascope de Virelles.

Les équipes demandent de bien vouloir respecter ces règles: 
- téléphonez au préalable au CREAVES pour une prise de rendez-vous et pour donner vos coordonnées, le lieu de découverte et un maximum d’informations sur l’animal.
- une fois devant la grille, signalez votre présence, les bénévoles viendrons réceptionner l’animal à ce niveau en respectant les règles de distanciation sociale.
Numéro de contact du CREAVES : 0476/94.22.25


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept