Aller au contenu principal

Vous avez un projet écologique et innovant: Charleroi peut vous aider

Une grande campagne participative pour aider à la transition écologique vient de débuter à Charleroi. La Ville, associée à deux organisations va promouvoir des projets citoyens, mais aussi avec la participation possible d’entreprises et l’aide de la Ville de Charleroi, ce qui est particulièrement innovant.

 

Proximity: des projets participatifs de transition écologique et solidaire

C’est une première rassembler autour d’un même projet de transition écologique et solidaire des citoyens, des entreprises et les pouvoirs politiques. La ville de Charleroi met 50 000 euros à disposition du projet Proximité, en collaboration avec deux associations d’aide à la transition écologique: Be Planet et le Réseau Transition.

« L’originalité, explique Laurence De Calatay, de la Fondation Be Planet, c’est de mettre tout le monde ensemble pour travailler sur la transition écologique et solidaire. Chacun pourra apporter sa contribution suivant ses possibilités et ses envies. Une entreprise peut apporter du mécénat de compétences, du matériel, des moyens financiers ou des locaux. Un citoyen peut prêter une table pour une fête, par exemple, ou un ordinateur qu’il n’utilise plus. Et le pouvoir politique peut mettre un budget à disposition, mais aussi des locaux, des avis ou des compétences. »

« Souvent dans les budgets participatifs, ce sont juste des citoyens, renchérit Xavier Desgain, l’échevin de la transition écologique de Charleroi. Ici, les entreprises vont pouvoir participer. Dans certains quartiers, il y en a sans doute qui voudront soutenir la transition écologique de leur quartier. Et la ville veut aussi donner la dimension solidaire, en sollicitant les entreprises d’économie sociale ou en veillant à ce qu’il y ait de la formation pour les plus précarisés dans les projets. »

 

Des projets très divers

Un appel à projets est lancé. Ils porteront sur quatre secteurs: l’ économie circulaire, comme la récupération; l’alimentation durable, les énergies renouvelables et la mobilité.

« Pourquoi pas des bacs à potager dans une rue, propose François-Olivier Devaux, du Réseau Transition, mettre les artistes de rue en avant en leur créant un espace, créer des lieux inter-générationnels, créer des activités solidaires ou un système de prêt de vélos, entre autres. »

 

Une aide pas seulement financière

 

Une plate-forme reprendra aussi tous les projets, même non-retenus, pour que chacun aie sa chance d’être aidé. Et l’échevin de poursuivre:

« Et si le projet a besoin d’un bâtiment ou d’un terrain qui serait disponibles à la Ville, ou de deux, trois membres du personnel pour un conseils pour que les citoyens puissent réaliser leurs projets, la Ville pourra apporter son soutien. Donc ce n’est pas nécessairement un soutien financier direct. »

L’appel à projets vient d’être lancé. Ils devront être remis pour la mi-septembre.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept