Aller au contenu principal

Investiture de Joe Biden : « Je vais être à nouveau fier d’être américain »

C’est le jour j : Joe Biden prend place à la Maison Blanche. Une investiture très particulière, marquée par le coronavirus et les tensions des partisans de Donald Trump. Matthew Slack, habitant de Froidchapelle, est américain. Et pour lui, cette journée est un soulagement.

Matthew Slack habite en Belgique depuis 2012. Mais aujourd’hui, son coeur est à Washington. 

« Les USA vont enfin retrouver leur grandeur », se réjouit-il.

Pour cet Américain, ces dernières années ont été très négatives. Cette investiture sonne comme un jour de fête. 

« Ma famille habite Chicago, j’ai des amis à San Francisco, … Avec la Covid, tout va se passer virtuellement. Mais même si on ne peut pas faire la fête sur place, je crois que c'est comme un nouvel an ! C’est le 31 décembre à nouveau ! On espère le mieux, mais ça ne pourra pas être pire. »  

Pour Matthew, c’est un acteur qui quitte la Maison Blanche, pas un président. 

« Ce n’était pas un politicien, mais bien un showman : reality show. Et nous allons pouvoir enfin changer de chaîne, regarder quelque chose de plus intéressant, plus adulte, plus intelligent. »

Pour Joe Biden ou contre Donald Trump ?

Parmi les partisans de Joe Biden, plusieurs personnes le choisissent surtout car en face de lui, c’est Donald Trump.

« Je pose souvent la question pour savoir si les gens ont voté pour quelqu’un ou contre l’autre. Ici, c’est les deux. Personnellement, j’ai voté pour Joe Biden. J’aurais peut-être préféré un autre candidat, mais je crois que c’est le seul qui pouvait vaincre Trump. Et je suis de nouveau fier de dire que je suis américain. »

Et pourtant, sa famille n’est pas totalement pro-démocrate. Plusieurs membres sont républicains. Mais aujourd’hui, les deux camps pensent la même chose : cette investiture est une bonne nouvelle. 

« Avec Obama, son slogan était hope, l’espoir. Je crois qu’aujourd’hui, on retrouve l’espoir même face au virus. C’est un jour heureux. On tourne la page d’un livre d’horreur, et maintenant place au compte de fée », conclut-il. 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept