Aller au contenu principal

L’Hôtel des Chemins de Fer de Charleroi est à vendre: il faudra respecter son architecture

L’Hôtel des Chemins de Fer situé tout au bout des quais de Charleroi, c’est un bâtiment bien connu de tous les carolos. La SNCB vient de le mettre en vente. Mais les passionnés d’architecture s’inquiètent de ce qu’on pourrait en faire. Ce serait le seul bâtiment sur lequel l’architecte moderniste bien connu Henry Van de Velde aurait travaillé. A ce titre, le fonds Van de Velde demande que le futur acheteur du bâtiment n’en fasse pas n’importe quoi et respecte ce bâtiment typique du Modernisme belge

A vendre, mais à préserver aussi

Il trône entre les quais de Sambre et ceux de la SNCB. L’Hôtel des Chemins de Fer de Charleroi, c’est un bâtiment typique du modernisme. La SNCB vient de la mettre en vente. Montant de base: 1,6 millions d’euros. D’aucuns l’attribuent à Henry Van de Velde, l’architecte qui a créé l’école de la Cambre.  Le Fonds Henri Van de Velde, installé dans cette école, s’inquiète de ce qu’il en adviendra après la vente. Henry Van de Velde, architecte père du modernisme belge serait intervenu dans sa conception.

Van de Velde serait intervenu dans la conception de l’Hôtel des Chemins de Fer

Le bâtiment est en fait ‘’signé’’ par l’architecte Paul Nouille. Mais ce serait Henry Van de Velde qui en aurait dirigé la conception – ce dont témoigne le bâtiment dont la ligne aérodynamique est manifestement caractéristique de ses créations. Il a été construit pour accueillir les bureaux carolos de la SNCB au début des années 30, et est typique du style de Van de Velde, le style paquebot, tout en courbes et en angles qui semble projeter le bâtiment et fait aussi référence à la dynamique des trains. Van de Velde était à l’époque, le conseiller esthétique de al SNCB. En tant que tel, il avait son mot à dire sur toutes les réalisations architecturales de la société de chemins fer belge. Et il intervenait souvent dans les réalisations des architectes qui étaient sous ses ordres.

Une preuve de son intervention a été trouvée

Difficile de savoir quelle est la part exacte de l’intervention de Van de Velde dans le bâtiment. Mais le Fonds a retrouvé des documents manuscrits à la Bibliothèque Royale qui semblent le prouver. L’architecte Paul Nouille y mentionne ‘’le bâtiment que nous avons construit ensemble’’.

« Ne pas faire n’importe quoi de ce bâtiment emblématique »

Le Fonds demande donc au futur acheteur de ne pas faire n’importe quoi du bâtiment ni n’importe comment.

« Une procédure de classement a été interrompue il y a quelques années, explique Kevin Saladé,  Directeur-adjoint de la Cambre et administrateur du Fonds Van de Velde. Ce qu’on demande, c’est de réfléchir à une dimension patrimoniale dans la réaffectation du lieu, de respecter l’héritage de Van de Velde. Parce que Charleroi a déjà perdu pas mal de joyaux architecturaux de cette époque. »

Et justement, la Ville partage cet intérêt pour l’Hôtel des Chemins de Fer. Le bouwmeester l’a inclus dans le master plan de rénovation de tout le quartier de la gare. Le futur acheteur devra respecter ce plan. Et il prévoit qu’on préserve le style de ce bâtiment emblématique. Classement ou pas.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept