Aller au contenu principal

La Chambre du Conseil confirme les mandats d’arrêt des cinq casseurs

La Chambre du Conseil de Charleroi vient de confirmer les mandats d’arrêt des cinq personnes interpellées ces derniers jours à Charleroi pour faits de rébellion ou de dégradations dans le cadre des débordements en marge de l’action des gilets jaunes à Charleroi. Les cinq personnes devront rester en détention encore pour un mois, sauf s’ils font appel devant la Chambre des mises en accusation de Mons.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept