Aller au contenu principal

UPDATE : La gauche plus unie que jamais en ce premier mai

La FGTB proposait à ses affiliés un premier mai virtuel, un programme complet et commun au parti Socialiste, à Solidaris et à la FGTB. Lors de ce programme, les thèmes attendus ont été abordés comme la revalorisation de la sécurité sociale et des métiers de premières lignes, l’union de la gauche et la taxation du capital. 

Hommages aux victimes, revalorisation des métiers de premières lignes, Union des gauches, solidarité avec les sans-papiers, le premier mai virtuel correspond en tout point à ce que l’on en attendait.  Il est dans l’air du temps, et revient aux fondamentaux en cette période de confinement. 

Dans la vidéo préparée par les trois institutions de gauche : le parti Socialiste, Solidaris et la FGTB, un premier hommage est rendu aux familles des victimes du Coronavirus, la parole revient ensuite à ceux que l’on appelle désormais "les héros du quotidien", tous ces travailleurs qui font tourner le pays comme Emilie qui est hôtesse de caisse.

« On n’est plus la petite caissière, on reçoit plein d’attentions, on a même été applaudit » 

Le parti Socialiste : revaloriser les travailleurs de la santé 

Dans la série des discours qui vont suivre cette première introduction c'est Paul Magnette, le président du parti socialiste qui s'exprime en premier. 

"Vous me manquez !"  et il poursuit: "le premier mai, c'est un grand moment de solidarité, de chaleur humaine, de partage pour vibrez ensemble .  Une vraie fête de famille et la distance sociale est pénible" 

Oubliées donc les dissensions entre le syndicat et le parti.  Le message est clair, il faut revenir aux valeurs fondamentales et cela commence par la défense et la revalorisation des métiers dit essentiels comme les soignants, les travailleurs du commerce, les personnes qui ont continué à assurer les garderies ou encore les travailleurs communaux.

"Ils font un effort surhumain pour que la société tienne, ces gens gagnent 12 euros de l'heure en moyenne, ils sont sous-payés. Nous serons au côté des organisations syndicales pour soutenir leur revendications.  Il faudra revaloriser tous ces métiers à hauteur de leur valeur ajoutée sociale.

Pau magnette rappellera enfin que ce premier mai devait être la fête du 135ème anniversaire de la lutte socialiste. De tous ces militants qui ont bataillé pour une sécurité sociale et des services publics dignes de ce nom. 

"C’est dommage qu’il ait fallu une telle crise pour que certains se rendent compte du rôle vital de la sécurité sociale et des services publiques" 

Et de conclure sur la nécessité d'une taxe sur le capital

Solidaris : retour à l'action commune 

Même son de cloche à quelques détails près du côté de Solidaris, la branche mutualiste de la gauche. 

Jean-Pascale Labille, le président, rend hommage aux petites mains, tous ces bénévoles qui dès les premières heures du confinement se sont attelées à la confection de masques. 

Et puis, c'est le dossier des sans-papiers qui fait son retour sur la table de la gauche, un appui inconditionnel aux mouvements de ceux qui demandent une régularisation.

"Eux aussi ont droit à la sécurité et à l'intégration dans notre société" 

Pour Pascale Labille ce sont les valeurs néo-libérales défendues par d'aucuns qui nous ont menés à cette crise qui est tout sauf une parenthèse,

"La crise sanitaire prouve que nous devons rompre avec ce monde qui a, pendant de trop nombreuses années, fragilisé notre système de santé dont le budget ne devra plus être une simple variable d’ajustement budgétaire.  On a oublié d'écouter les soignants et les malades." 

Après la crise, il faudra aussi prendre en charge toutes les autres maladies au sein d'une sécurité sociale ébranlée.  Jean-Pascale Labille en appelle donc plus que jamais à une union forte des gauches.

« ce qui fait notre force, c'est notre volonté inébranlable pour changer le monde de demain, le temps de l’unité et de la force de conviction est venu. »

La FGTB vers une reprise ... de la concertation sociale

A la FGTB, pour le président Robert Vertenueil, l'heure est à la reprise, non pas au déconfinement, mais la reprise en terme de concertation sociale

"Si les conditions ne sont pas réunies pour une reprise en toute sécurité, notre devoir sera d’empêcher la reprise même partielle de l’activité." 

Les travailleurs ayant démontré, à tous ceux qui ont rogné sur la pension, refusé d’augmenter les salaires, et augmenté la flexibilité, qu'ils étaient essentiels à la société 

"vous avez montré à tous ces "rétrogrades" combien vous étiez essentiels à notre société" ira même jusqu'à scander Robert Vertenueil. 

Revalorisation des bas salaires, fin de la dégressivité du chômage, cotisation spéciale corona sur les grosses fortunes, fin des chèques en blanc aux entreprises, plus 10% pour les allocations sociales, des allocations revalorisées à 75% du dernier salaire, voilà quelques-uns des thèmes qui seront à l'agenda du syndicat socialiste. 

"Fini que les poches des actionnaires se remplissent alors que les travailleurs crèvent de faimCertains sont visiblement restés bloqués au 19ème Siècle. La FGTB refusera d’assister à une simple reprise. Il faut restaurer un système de sécurité sociale fédéral." 

Et Robert Vertenueil de conclure que c'est tout notre mode de production et de consommation qui va devoir changer. Il en appelle pour cela à l'unité de toutes les forces de la gauche, aux travailleurs, et aux partis progressistes.

"Demain devra être radicalement différent, la Fgtb comme au sortir de la guerre, est prête à négocier un nouveau pacte.  Un social shift déjà défendu depuis longtemps par notre syndicat."

Pour les acteurs de ce premier mai, il y aura donc un avant et un après Covid. Un tournant social à négocier main dans la main. La voie du changement est ouverte, il ne reste plus qu'à s'y engager

Premier mai à voir et à revoir : 

 
Loin des yeux, près du coeur ! - LE DIRECT

Grand rassemblent digital de la famille socialiste FGTB - PS / Solidaris à l’occasion du 1er mai ! #1erMaiSolidaire

Posted by Parti Socialiste (PS) on Friday, May 1, 2020

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept