Aller au contenu principal

Le Bois du Cazier risque de perdre 850 000 de subsides promis par la Région Wallonne

Le Bois du Cazier risque de perdre 850 000 de subsides promis par la Région Wallonne

850 000 euros avaient été promis au Bois du Cazier en février 2019 pour sa rénovation dans le cadre du Plan Wallon d’Investissement. C’est le ministre du tourisme de l’époque René Colin (cdH) qui en avait fait la promesse au musée et site de mémoire marcinellois. Mais depuis, tout est remis en cause

« Ce dossier n‘était que du vent »

Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est un mail envoyé au Bois du Cazier par un membre du cabinet de la nouvelle ministre du Tourisme Valérie de Bue (MR). Renseignements pris au Bois du Cazier, on pouvait y lire: « La part du PWI dans lequel se trouvait ce dossier n’était que du vent. ». Le président du Bois du Cazier, Jean-Claude Van Cauwenberghe a alors contacté le ministre-président de l’époque, Elio Di Rupo (PS) qui lui a confirmé que les priorités avaient changé.

« On nous a fait une promesse par Courier, réagit le directeur du Bois du Cazier, Jean-Louis Delaet que nous avons contacté par téléphone. On nous dit que cette promesse, c’était du vent. Et on nous demande de faire des choix budgétaires, alors qu’on a toujours été en positif. »

« C’est le rôle du propriétaire »

Et le directeur du Bois du Cazier de rappeler dans la foulée que ces subsides devaient servir à moderniser et étoffer le Musée de l’Industrie. Il faut rappeler que le Cazier a vingt ans et qu’on compte qu’un rénovation de musée doit avoir lieu tous les quinze ans. Or, si c’est bien l’asbl Bois du Cazier qui gère le site au quotidien, c’est la Région Wallonne qui en est propriétaire.

« C’est le rôle du propriétaire de rénover, fulmine Jean-Louis Delaet. C’est un manque de perspective politique. On se demande presque si ce n’est pas un choix délibéré de mettre de côté la culture ouvrière aux dépends d’autres formes de culture. »

Le PTB introduira une motion au Conseil Communal de Charleroi

Interrogée par le PTB, la ministre confirme qu’un subside est toujours possible, même si elle ne se montre pas optimiste. Une d’autant plus mauvaise nouvelle pour le Bois du Cazier qu’à cause de la crise du Covid, un déficit important est annoncé.

Le PTB a donc décidé de déposer une motion au Conseil Communal carolo pour exiger que le Gouvernement Wallon tienne ses engagements.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept