Aller au contenu principal

Le festival Théâtre s'invite dans les écoles de la Thudinie !

Depuis le début de la semaine, des spectacles sont organisés dans les écoles de la Thudinie. C'est le Centre Culturel de la Haute Sambre qui est à l'initiative du projet en proposant des animations pour les enfants. Un compromis qui permet ainsi aux bambins de s'évader, quant aux artistes, c'est une façon différente de s'exprimer.

Le local de gymnastique s'est transformé en véritable salle de spectacle, les deux artistes sont prêtes et quelques minutes avant le début de la séance, la pression monte car, aussi bizarre que cela puisse paraître, elles ont le trac. « Effectivement j’avais un petit peu le traque vu que ça fait un petit temps que je n’ai pas joué, confie Gaêtane Reginster l’une des artistes du Théâtre de Guimbarde. C’était une petite reprise et il y avait quelques adultes présents, ce qui m’impressionnent toujours mais avec les enfants, ça va ».

Le fil rouge, c'est le nom de la représentation du jour proposé par le Centre Culturel aux établissements scolaires de la région thudienne. Comme ici, dans cette petite école de Ragnies, où les élèves de madame Ingrid sont les petits privilégiés. 

« C’est pour donner du plaisir aux enfants, de goûter ou de regoûter au théâtre puisqu’il y a peut-être des enfants qui n’ont jamais eu la possibilité de voir un spectacle étant donné qu’ils sont très jeunes », explique Adrien Laduron, directeur du Centre Culturel de la Haute Sambre 

Retrouver l’interaction avec le public ! 

On chante, on raconte des histoires et les deux artistes interagissent avec les jeunes spectateurs. L'interaction avec le public, voilà le véritable fil rouge qui a été coupé net il y a neuf mois et qui se reconstruit petit à petit. « On sait combien les enfants ont besoin de se sortir ces inquiétudes et pendant une semaine, c’est un moment de bonheur dans nos écoles », dit l’échevine de l’enseignement de Thuin, Karine Cosyns. 

Une heure récréative qui peut sembler hors du temps et qui fait tomber les masques, on retrouve le sourire, ce qui ferait presque oublier le contexte sanitaire surtout au moment de la standing ovation.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept