Aller au contenu principal

L'église de Lodelinsart menace de s'effondrer!

L’église de Lodelinsart risque de s’effondrer. Fermée depuis plusieurs années, les riverains s’inquiètent de son avenir. Une étude de stabilité vient d’être commandée par la ville et sera réalisée dans les semaines à venir. 

De larges fissures, un portique qui s’affaisse et la végétation qui prend possession des lieux, c’est dans ce triste état que se trouve l’église de Lodelinsart. Fermée depuis plusieurs années, les riverains s’inquiètent de son sort… 

"J’ai été baptisée ici, j’ai fait ma communion, je me suis mariée, j’ai tout fait! Et on va l’abattre. Ca me fait mal au coeur. Si on avait pris à temps les travaux, il y aurait eu moyen de faire quelque chose" déplore l’une des riveraines. 

Nicole qui habite dans le quartier depuis 40 ans, elle, veut des réponses. "On a le droit de savoir ce qui peut arriver mais on ne nous dit rien! Je suis inquiète parce que si elle s’effondre qu’est-ce qu’il va se passer?" confie-t-elle. 

Une étude de stabilité dans les prochaines semaines

Une étude de stabilité a été réalisée par la ville en janvier 2018 mais sans nouvelles. "On ne connait pas encore les résultats mais il ne fait l’ombre d’un doute que des problèmes de stabilité se posent réellement au niveau du bâtiment. A l’intérieur, il y a des parties de plafond qui tombent. C’est très dangereux. C’est pour cela que le bourgmestre a pris, il y a plusieurs années, un arrêté de fermeture et d’interdiction de pénétrer dans les lieux" détaille Loris Resinelli, responsable de la fabrique d’église du diocèse de Tournai.

Remettre l'édifice sur pied coûterait des millions d'euros. Difficile d'imaginer un tel investissement. Actuellement, les messes se déroulent dans l’ancienne poste! Le diocèse déplore les fermetures croissantes de ces lieux de culte dans le nord de Charleroi. "Il faut pour les communautés du nord de Charleroi un vrai lieu de culte. C’est ce que nous demandons à la ville depuis plusieurs années. C’est qu’il y ait une réflexion pour la création d’une éventuelle église sur le territoire de Lodelinsart et pour les communautés du nord de Charleroi" explique Loris Resinelli, responsable de la fabrique d’église du diocèse de Tournai.

Des problèmes de stabilité qui pourraient entraîner un effondrement du bâtiment. Une autre option serait de démolir l’église. Ce serait alors un pan de l’histoire de Lodelinsart qui disparaîtrait. Mais la sécurité avant tout. Même si le diocèse regretterait de voir cette église déconstruite. 

De son côté, la ville de Charleroi, propriétaire du bâtiment désaffecté, assure qu’une nouvelle étude de stabilité a été commandée et sera réalisée en août ou en septembre 2019. En fonction des résultats, une concertation sera organisée avec les riverains et le diocèse. 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept