Aller au contenu principal

L’environnement est dans l’ADN de la société Alstom

L’environnement est dans l’ADN de la société Alstom

L’environnement est dans l’ADN de cette société dont l'un des sièges se situe à Charleroi. Fin 2019, Alstom Belgique s’est distinguée par l’Alstom Innovation Awards pour un projet dans le domaine de la récupération d’énergie.  Tandis qu’en interne, Charleroi poursuit ses efforts de sensibilisation auprès de ses 1050 travailleurs.

Deux prix aux Alstom Innovation Awards 2019

La 12e édition du concours d’innovation interne annuel du Groupe, a primé Alstom Belgique avec la remise d’une médaille d’or et de bronze pour des développements aboutis dans les domaines de la récupération d’énergie et dans un nouvel outil digital de production Industrie 4.0

Sur 620 projets présentés au niveau mondial en juin 2019, 19 finalistes ont été sélectionnés. Les deux développements primés cette année sont belges et apporteront une amélioration significative en terme de performances environnementales et opérationnelles.

Le site de Charleroi s’était déjà distingué en 2018 avec HESOP, une sous-station électrique réversible, qui récupère plus de 99 % de l'énergie disponible en phase de freinage en la réinjectant dans le réseau électrique. Ce système réduit les émissions de CO2 jusqu’à 45%. Il est Installé dans les métros de Londres, Milan, Riyadh, Sydney et Dubaï.

« Le secteur ferroviaire est en pleine (r)évolution, selon Xavier Champaud, Directeur général du site Alstom à Charleroi. L’innovation tend vers une mobilité à la fois plus connectée et plus respectueuse de l’environnement».

Plasticfree, le nouveau projet de Charleroi

L’innovation fait partie de l’ADN d’Alstom et est un des 3 piliers de sa stratégie.  Le groupe y consacre près de 5% de son chiffre d’affaires.  Mais il n’y a pas que cela, l’environnement fait aussi désormais partie de la culture de l’entreprise.  A Charleroi, il a été décidé de s’attaquer aux plastiques jetables

Déjà sensible à la mobilité de ses travailleurs et à l’utilisation de la voiture, le site de Charleroi veut à présent supprimer le plastique jetable de ses cantines

Avec le nouveau projet baptisé « Plasticfree », se sont les assiettes et verres en plastique qui sont particulièrement visés. Cela représente pour l’entreprise une économie de deux tonnes de déchets en plastique par an

Les assiettes et les verres seront remplacés par des fournitures en carton ou en matière recyclable et chaque collaborateur a reçu un gobelet réutilisable. L’entreprise anticipe ainsi l’obligation européenne qui entrera en vigueur en 2021.

Mais la société basée à Charleroi ne s’arrêtera pas là puisqu’elle veut aussi convaincre ses fournisseurs de bannir au maximum le plastique de leurs emballages. 

Alstom obtient la note "A-" 

Last but not least, Alstom a maintenu sa note de « A- » dans le questionnaire sur le changement climatique du Carbon Disclosure Project 2019, une organisation internationale basée en Angleterre qui rédige chaque année un rapport mesurant le niveau d’engagement des entreprises en matière de réduction des émissions carbone. Cette cote démontre l’engagement d’Alstom pour une mobilité durable et soulignent la structure politique et stratégique du Groupe pour réduire les impacts négatifs en termes de changement climatique.

« Nous sommes très fiers d'avoir maintenu notre note positive cette année. Cela démontre notre engagement continu et nos performances soutenues face aux défis énergétiques et climatiques.» confirme Cécile Texier, Vice-Président Développement Durable et RSE d'Alstom.

Alstom se fixe par ailleurs des objectifs environnementaux ambitieux pour 2025, notamment une réduction de 25 % de la consommation d’énergie, l’approvisionnement de l'entreprise en électricité à 100 % renouvelable, et l'éco-conception de 100 % des nouvelles solutions développées.

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept