Aller au contenu principal

Les Géants plus que jamais à la fête!

Ils montent  fièrement la garde à l’entrée de l’hôtel de ville. Charleroi en compte 12 mais cette fois encore , les géants ne sortiront pas tous.Trop fragile pour certains, victimes des années qui passent. Les premiers à avoir vu le jour, D’jean et D'jène, on été restaurés à l’identique,  il y a une dizaine d’années. Maintenant il ne craignent plus d’être manipulés.  Même si ce n’est pas nécessairement un jeu d’enfant. Comme l'explique Maurice Toulmond le responsable des porteurs de géants, ils pèsent entre 60 et 80 kilos, avec une ossature d'osier sur laquelle vient se poser une tête en papier mâché. Pour les porteurs, leur véritable ennemi c'est le vent mais sinon l'important c'est de parvenir à trouver son équilibre et à ce 

Pas que des hommes! 

Les porteurs, eux, sont une douzaine… Et quand on dit porteurs on devraient aussi dire porteuses car on n’est pas sexiste ici.. Même si pour les femmes, soulever 60 à 80 kilos relèverait de l’exploit. Elles ont donc leur personnage attitré à savoir "D'jambo", le fils de D’jean et D'jène qui pèse "juste" une bonne cinquantaine.  Alison Galand fait cela depuis 10 ans. Elle a été entrainée dans l'aventure par des amis du Sporting. Elle n'arrêterait pour rien au monde,  n’ayant même pas été découragée par une clavicule cassée en manipulant un géant, il y a 5 ans. Quand on devient porteur, on le reste longtemps manifestement. C'est le cas de Maurice Toulmond qui s'il coordonne maintenant les opérations. 

Endurance et équilibre

Symbole du folklore carolo -on nous en promet d’ailleurs des nouveaux, prochainement- ils nécessitent d' avoir une belle endurance et de ne pas être claustrophobe. Les porteurs se relaient fréquemment. Chaque géant nécessite une équipe de 3 personnes: un porteur et deux aides qui soutiennent le géant de part et d'autre. Généralement toute les 20 minutes, le porteur le pose à terre, pendant une courte pause le temps de reprendre son souffle.  En tout cas ce mardi, quand les premiers groupes vont rejoindre le cortège, nos géants piaffent d’impatience… Et partent même un peu en avance sur le timing prévu... S’il craignent le vent, par contre la pluie ne leur fait pas peur. Leur tête en papier mâché ne risquent rien. Ils sont vernis au propre comme au figuré.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept