Aller au contenu principal

« Marcinelle en Montagne Au Printemps » - épisode 5 : bilan du séjour 

On prend la direction de la France pour le dernier épisode de la série « Marcinelle en Montagne au Printemps ». Le séjour se termine, l’heure est au bilan pour les instituteurs, institutrices et élèves, mais aussi pour le gestionnaire du site de Marcinelle en Montagne. 

Pour ce dernier épisode, Philippe Boursois, qui gère le site de Marcinelle en Montagne depuis 2020 dresse le bilan. C’était la première fois qu’il accueillait à nouveau des élèves sur le site puisque entre temps, il y a eu la crise sanitaire. 

« Tout s’est bien déroulé, mieux qu’on ne le pensait ! Ça s’est décidé assez tardivement, on a dû trouver de nouveaux partenaires, des activités, etc. Nous sommes heureux du résultat. Le bilan est positif ! On compte à l’avenir proposer les deux formules : classes de neige et classes de montagne. Les élèves de 3ème et 4ème primaires viendraient au printemps, et reviendraient 2 ans plus tard à la neige », annonce Philippe Boursois. 

 

Les enfants et professeurs sont ravis 

De leurs côtés, les élèves et professeurs dressent aussi un bilan positif ! Tout s’est super bien passé. 

« Ça s’est bien passé, je stressais au départ et dès qu’on est arrivé j’étais heureux. J’ai passé de merveilleux moments avec mes copains. C’était super cool », explique un élève de l’école des Cerisiers. 

« On s’est bien amusé avec mes amies, et on a fait de chouettes activités », ajoute une de ses camarades de classe. 

« De chouettes activités, un temps magnifique, bref tout ce qu’il faut pour être heureux ici », explique Alice Berliere, institutrice à l’école Hublinbu. 

« Les enfants rentreront avec de merveilleux souvenirs en tête, dont ils se souviendront toute leur vie », ajoute Philippe Jugnon, instituteur à l’école Cobaux. 

 

Des souvenirs et de l’autonomie 

Ces classes de montagne semblent avoir apporté beaucoup aux élèves !

« Dans les chambres ça se passe mieux. Il y avait beaucoup de disputes avant, mais les classes de montagne, ça rapproche », se réjouit une élève carolo. 

« Ça apporte à nos élèves de l’autonomie, de la confiance en eux car dans les activités il y a pas mal de dépassement de soi. Nous avons fait plein d’activité, notamment une excursion à Annecy, une randonnée, ... », explique Damien Richir, directeur de l’école des Cerisiers.

« La vie en communauté c’est important. Et puis ce cadre change de celui de Charleroi, ça leur fait vraiment beaucoup de bien », se réjouit Lola De Ley, institutrice à l’école du Roton. 

« J’ai participé aux classes de neige et aux classes de montagne, il y a des points positifs des 2 côtés. La seule chose, c’est qu’ici je n’ai pas senti de stress, Tous les enfants ont trouvé leur bonheur parmi les différentes activités », raconte Virginie Carlier, institutrice à l’école de l’Alouette. 

Et c’est ici que se termine Marcinelle en Montagne au printemps. Les enfants rentreront avec de merveilleux souvenirs en tête. On se dit peut-être à bientôt sous la neige !

 


Quel avenir pour Marcinelle en Montagne ?

En tant que nouveau gestionnaire, Philippe Boursois a déjà changé plusieurs choses. Des travaux de rénovation ont été effectués notamment dans le bar, les couloirs et les chambres. Et les repas sont maintenant cuisinés avec des produits plus frais, et il y a davantage de cuisiniers en cuisine. 

« Les enfants sont super ravis, ils aiment les légumes il faut juste savoir les cuisiner comme ils veulent », indique le gestionnaire. 

Pour la suite, Philippe Boursois attend que l’activité redémarre à 100% pour investir un peu plus dans le site. 

« Les prochains grands projets sont de gros chantiers d’isolation des bâtiments, et rehausser le standing des chambres pour faire en sorte que ça soit encore plus accueillant. »

Apolline Putman


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

 
Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept