Aller au contenu principal

Nelken, l'oeuvre mythique de Pina Bausch refleurit au PBA

Nelken est l' une des oeuvres-phares de la chorégraphe allemande Pina Bausch, une chorégraphe qui a révolutionné la danse contemporaine. 10 ans après sa mort, sa compagnie s'arrête, pour 3 soirs, au Palais des Beaux-Arts de Charleroi. A partir de ce 5 décembre, c'est  l'occasion unique en Belgique de découvrir cette oeuvre créée en 1982 et qui a conservé toute sa modernité. 8000 oeillets occupent la scène. Ce sont eux qui ont donné son titre à l’oeuvre «Nelken ». Comme spectateur, on peut y voir plein de symboliques, une fleur bourgeoise, un peu désuète, ou au contraire annonciatrice du printemps,  mais rien de tout cela pour Peter Pabst qui pendant 29 ans, a travaillé avec Pina Bausch et créé ces décors.

Des thèmes et des atmosphères multiples

Certes ce sont des champs de fleurs en Hollande où ils séjournaient qui ont inspiré Peter Pabst et Pina Baush mais c'est surtout le fait d'imaginer ces danseurs évoluant sur ce tapis mouvant.  Comme dans beaucoup d’oeuvres de Pina Baush,  Nelken brasse quantité de thèmes… ses 22 danseurs qui s’ébattent dans ce champ de fleurs sont les vecteurs d’une oeuvre qui à chaque représentation, connait comme une nouvelle floraison. Ainsi que le souligne,  Bettina Wagner-Bergelt, la Directrice générale et artistique du Tanzthater Wuppertal, " Ca débute par une chanson allemande,  Söne ist die welt,Ce monde est beau, et c’est comme un fil rouge, un thème qui traverse  l’oeuvre mais sous cette soit-disant beauté, il y a une foule d’émotions différentes

Une oeuvre intemporelle

Certaines scènes évoquent les jeux d’enfants, comme "1,2,3, Soleil" et l'on plonge alors  dans une atmosphère aussi légère que ludique… Illusion temporaire car  Pina Bush n’a jamais apprécié la linéarité. Voilà que se dressent des miradors: des individus contrôlent les passeports, des chiens montent la garde.  Comme le souligne Bettina Wagner-Bergelt, "Vous ne savez jamais ce qui va arriver parce que parfois la situation bascule soudain en une seconde; vous êtes en train de rire et tout d’un coup, vous restez figé, vous ne comprenez pas réellement ce qui se passe en si peu de temps " Créée en 82, on peut voir dans Nelken, des références à l’Ex-Allemagne de l’Est avec son  mur. On y trouve des échos à la façon dont aujourd’hui les migrants sont  "accueillis" chez nous, les humiliations auxquelles ils doivent faire face.  Nelken résonne de façon toujours actuelle. C’est notre condition humaine avec toute ses contradictions, entre humanité et  domination!  Ces fleurs piétinées mais qui demain retrouveront toute la fraicheur de leurs pétales

 

 

 

  

 

 

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept