Aller au contenu principal

Nigel Bailly devra attendre le mois de septembre pour participer aux 24H du Mans

La crise sanitaire a aussi des impacts importants sur le monde sportif. C’est la cas pour les sports automobiles. Nigel Bailly, un trentenaire paraplégique, rêve depuis un moment de faire les 24Heures du Mans. Mais l’événement a été reporté au mois de septembre. Comment vit-il la situation. Voici la réponse.

Un équipage composé de 3 pilotes à mobilité réduite : une première au Mans 

A l’instar de l’Euro de football ou des Jeux Olympiques de Tokyo, les 24 Heures du Mans, qui étaient prévus les 13 et 14 juin, ont également été reportés. Une décision logique selon Nigel Bailly, un habitant de Trazegnies, qui devait participer à la course au deux tours d’horloge au sein d’un équipage, composé exclusivement de pilotes moins valides.

« Pour ma part, ce report est tout à fait légitime. La santé passe avant tout autre chose », indique Nigel Bailly

Une préparation chamboulée

Reprogrammés au 19 et 20 septembre, Nigel Bailly aura donc trois mois supplémentaires pour parfaire sa condition physique, avec un programme spécifique adapté.

« Je vais à terme bénéficier d’un programme adapté à mon domicile, afin que je puisse garder la forme. Les centres où j’ai l’habitude de m’entrainer sont bien évidemment fermés, ce qui chamboule donc ma préparation », ajoute le pilote.

Un report peut-être bénéfique pour l’équipage?

Mais ce report, permettra également à la team de finaliser son budget, elle qui est encore à la recherche de quatre parrains.

« Effectivement. Nous sommes encore à la recherche de quatre partenaires. Comme vous le savez, les sports moteurs jouent ont un certain coût et ce délai supplémentaire pourrait nous donner l’occasion de réunir de nouveaux sponsors », ajoute le pilote.

Nigel Bailly est de tout coeur derrière les personnes confrontées au Covid-19

L’appel est donc lancé, tout comme ce message adressé aux travailleurs de première ligne durant cette crise du Coronavirus.

« Je tiens vraiment à saluer, toutes les personnes qui sont touchées de près ou de loin par le Coronavirus. Ils font un boulot extraordinaire », conclut Nigel Bailly.

 


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept