Aller au contenu principal

Portrait déconfiné: François De Brigode

Vous en avez l’habitude maintenant, on parle déconfinement avec des personnalités de notre région. Chaque jour nous vous proposons un portrait d’une personnalité qui nous parle de son confinement, mais aussi de son déconfinement. Aujourd’hui, nous avons rendez-vous avec le journaliste de la RTBF, François De Brigode. Il nous propose une balade dans un Charleroi devenu désert puis le 13 mars. 

« Ce confinement, c’est compliqué. C’est compliqué pour tout le monde ! Et encore, j’ai de la chance, je vais travailler à la RTBF une semaine sur deux. »

L’endroit qui vous manque à Charleroi ? 

« “L’Emozione Latina” où habituellement, il y a du monde, à l’étage ou au rez-de-chaussée. Et puis, en haut on fait surtout de belles fêtes avec la collection de disques de mon ami Luigi. Il me permet de mixer le vendredi ou le samedi soir. Le paradoxe de cette rue de Dampremy actuellement, c’est que cette rue piétonne est remplie de voitures… le paradoxe du confinement. » 

« Je suis passionné de photo. J’essaye de montrer les photos du déconfinement possible ou de mon confinement. Je le poste sur Instagram. C’est une manière pour moi de montrer des images qu’on ne voit pas forcément au JT. »

La première chose que vous allez faire une fois déconfiné ? 

« Voir ma petite fille ! Et puis voir les amis aussi. Mais je ne vais pas faire la fête non plus. On va garder cette situation longtemps dans notre tête et on devra y faire attention. On va devoir mordre sur notre chique pendant un moment. »


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept