Aller au contenu principal

Ras-le-bol dans les maison de repos!

Tout le secteur privé des soins de santé s’est donc mobilisé aujourd'hui pour obtenir de meilleures condition de travail. Cela  se traduisait notamment par des mouvements de grève ou des actions de sensibilisation en front commun.C’était le cas notamment à La Maison de repos et de soins, le Home St Joseph à Montignies-sur-Sambre.  Ce matin, la mobilisation s’est faite dans la bonne humeur mais aussi dans la détermination.

Détermination au rendez-vous!

On observait ici le service minimum car on en a ras le bol de subir la disparition des aménagements de fin de carrière comme de devoir faire face à des normes d’encadrement insuffisantes. Comme le souligne Evelyne Van Hulle, déléguée CNE" cela crée des cas de burn out et le travail retombe donc sur les collègues et l'allongement des études d'infirmières de 3 à 4 ans, fait que des jeunes n'arrivent pas sur le marché  du travail, ce qui complique encore la situation".  

les pensionnaires soutiennent le mouvement

 Au Home St Joseph ils sont 50 employés pour 97 patients aujourd’hui alors que ceux-ci étaient encore 80 et cela a des conséquences. Parfois elles ne sont que 2 aides-soignantes pour gérer un étage où les personnes réclament beaucoup de soins.  Ce matin, le personnel n’était pas seul à manifester son mécontentement, des pensionnaires étaient aussi venus apporter leur soutien au mouvement. Pour le personnel,  c’est un combat vital qui se joues un combat pour que tous puisse vivre, quelque soit leur âge  dans la dignité


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept