Aller au contenu principal

Selon une enquête belge, les salons de coiffure chez nous sont sûrs

Une enquête qui vient d’être réalisée auprès de quelque 1 800 coiffeurs tend à démontrer que les salons de coiffures belges sont sûrs. Une enquête qui montre que moins de 4% des coiffeurs ont été  contaminés par la Covid. Et que seulement 0,3% d’entre eux pensaient l’avoir contractée dans leur salon. Et encore moins de clients pensent avoir attrapé le virus chez leur coiffeur.

 

Une enquête auprès de 1 770 coiffeurs

Les salons de coiffure belge sont sûrs. C’est la conclusion de l’étude statistique qui vient d’être menée par un grand groupe de cosmétiques de coiffure. Elle a posé des questions à ses clients coiffeurs sur leurs pratiques et leurs sentiments à propos du Covid dans leurs salons sur un échantillon qui représente 1 770 coiffeurs.

 

Presqu’aucun coiffeur n’a attrapé le Covid

Selon les résultats de l’enquête, Seuls 3,45% des coiffeurs interrogés ont contracté le virus. Et ils ont tous observé une quarantaine en cas de contagion. Muriel, coiffeuse à Gilly qui a co-organisé la manifestation des coiffeurs à Charleroi constate la même chose.

« Très peu de coiffeurs dans mon entourage ont attrapé le Covid, témoigne Muriel Gobillon. D’ailleurs, je n’en connais même pas du tout. Nous avions mis en place un protocole supplémentaire au sein de notre entreprise. Nous prenions la température de nos clients, leur nom, leur prénom, et les questions étaient posées pour savoir s’ils étaient contaminés ou pas. S’il était contaminé, nous refusions le client. »

« Il y a 0,3% de coiffeurs qui prétendent avoir été contaminés par leurs clients, explique Frédéric Bodart, le fondateur d’Hairborist qui a réalisé lenquête. Ils le supposent, mais sur une durée de six mois. »

 

Les clients contaminés n’auraient pas contracté le virus chez le coiffeur

Quasi aucun coiffeurs sondé ne croit avoir attrapé le Covid à cause d’un client. Et seulement deux clients de tous les salons interrogés ont signalé être malade dans les 2 semaines après le rendez-vous.

 

Selon l’enquête, tous les salons ont respecté les protocoles d’hygiène

Quand ils pouvaient toujours travailler, les coiffeurs se sont posés la question de savoir si les clients étaient contaminés. Mais pour éviter tout risque, ils ont pris toutes les mesures nécessaires. D’ailleurs, dans cette enquête, tous les coiffeurs sondés ont répondu qu’ils avaient respecté les protocoles d’hygiène.

 

Une enquête qui ne convaincra pas le gouvernement

Selon la Fédération des Coiffeurs Bleues, le Gouvernement a déjà annoncé qu’il ne tiendrait aucun compte des enquête. Il a par contre commandé une étude scientifique. L’enquête qui vient d’être dévoilée vient simplement corroborer des études scientifiques, américaines, entre autres. De quoi pourtant confirmer les coiffeurs dans leur désir de réouverture.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept