Aller au contenu principal

Six écoles carolos bannissent les notes chiffrées

Plusieurs écoles communales de Charleroi suppriment les cotations chiffrées. Les établissements pratiquent à la place des évaluations qualitatives qui se basent sur les compétences acquises, non acquises et à travailler des élèves.

7/10, 2/10, 5/10, c’est désormais de l’histoire ancienne. Dans le cadre d’un projet-pilote, les évaluations chiffrées sont supprimées dans des établissements communaux carolos. Les bulletins reprennent une appréciation accompagnée d’un commentaire qui évoque les points forts et les poins à travailler de l’élève.

Six écoles participent à ce projet-pilote : l’École du Nord à Charleroi, du Roton à Charleroi, de la Cité Germinal et de l’implantation du Sart Culpart à Gilly, d’Hublinbu à Marcinelle, du Gros-Fayt à Lodelinsart et du Sart- Allet à Gilly.

Exemple à la Cité Germinal à Gilly

Dans les classes de Madame Séverine et de Madame Laetitia, cela fait un an déjà que les notes ont disparu. A l’exception de certaines matières, les évaluations se font sur les compétences acquises, non acquises et à travailler de chaque élève. 

Il faut dire que l’établissement mise sur une nouvelle pédagogie depuis quelques années maintenant. Une pédagogie basée sur l’autonomie des enfants. 

"Cela faisait un moment que l’on se disait avec ma collègue que les bulletins n’étaient pas adaptés en tout cas en ce qui concerne la 1ère primaire puisqu’il n’y a pas de grammaire, etc. Ce n’était donc pas adapté à ce qu’on vivait en classe. Le deuxième point, c’est aussi pour éviter la compétition entre les enfants" explique Laetitia Bernardi. 

"Cela fait quatre ans qu’on a changé notre manière de travailler. On travaille de façon classique mais aussi on travaille en assise flexible. Les enfants peuvent bouger, changer de places,… Certains jours, on travaille comme nos collègues de maternelle en autonomie. Chaque enfant avance à son rythme. Ils font tous les sujets mais ils vont d’abord vers ce qu’ils aiment bien. Donc cela était compliqué de leur dire à un moment donné bien précis, maintenant vous devez compter jusqu’à 10 par exemple" ajoute Séverine Hoslet. 

Une cotation qui est donc plus en adéquation avec la réalité de terrain et qui permet une évaluation continue. L’objectif est double : s’adapter aux besoins de chaque enfant en ciblant les points forts et les points qu’il faut retravailler tout en évitant les pressions sur les élèves et les enseignants. 

Mais alors comment sont évalués les élèves ?

Concrètement, à l’école de la Cité Germinal, les enseignantes ont un carnet de suivi afin de noter les évolutions des élèves au jour le jour. Les progrès mais aussi les petits manquements sont ainsi repérés quotidiennement. 

Le bulletin se présente en quatre colonnes d’évaluation. Les compétences  sont listées comme par exemple "Savoir lire les consonnes" ou encore "Je décode des mots simples". Vient ensuite un code couleur : vert pour les compétences acquises, orange pour les compétences en cours d’acquisition, rouge pour les compétences non acquises et blanche pour ce qu’il faut retravailler. 

Les couleurs seront peut-être enlevées cette année et remplacées car parfois cela réinstaure un climat de compétition entre les enfants. 

Une méthode qui plaît également à d’autres enseignants. Elle pourrait donc être étendue aux 3ème et 4ème primaires dans cet établissement comme nous l’a confié la directrice de l’école, Céline Kowalik.

Un accueil parfois partagé

Les évaluations non chiffrées sont accueillies différemment aussi bien par les élèves que par les parents. Si certains comprennent bien les objectifs et sont même soulagés de ne plus subir la pression des notes, d’autres préfèrent avoir des notes plus précises. Même si dans l’ensemble, Madame Séverine et Madame Laetitia constatent que les parents comprennent mieux les compétences à travailler à la maison avec leur enfant. 

La phase pilote a débuté l’année dernière et se poursuivra cette année dans plusieurs écoles communales carolos pour avoir un dispositif abouti pour la rentrée 2022-2023.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept