Aller au contenu principal

Teresa Margolles au BPS22

Jusqu'au 5 mai, on peut découvrir les dernièeres expositions du BPS22Marc Buchy nous tient à l’oeil! Avec des interventions souvent radicales qui peuvent perturber les habitudes du visiteur. Mais la star du BPS22, c’est sans conteste Teresa Margolles avec " Tu t'alignes ou on t'aligne". La mexicaine est connue pour la guérilla artistique qu’elle mène contre les violences qui  ravagent son pays.   Pour sa première venue en Belgique, elle ne pouvait qu’en témoigner avec PESQUISAS notamment,  une oeuvre où elle reprend les affiches placardées par des parents dont les filles ont disparu à Cuidad Juareze.La condition de la femme est au centre de ses préoccupations, les violences qui leur sont faites au quotidien aussi. C’est le cas de  cette oeuvre,  Sobre la sangre, qui fait référence à l’assassinat d’une  bolivienne à la Paz.

En prise avec le réel

Si le BPS22 met en évidence son travail antérieur, Teresa Margolles a aussi pris le pouls de notre métropole en résidant à plusieurs reprises à Charleroi. Toute une partie de l’exposition est donc consacrée à ce qui l’a marquée chez nous: a savoir le nombre de sites industriels désaffectés, les commerces vides ou encore le nombre de sans abris. Dans un montage, elle confronte ainsi magasins et bâtiments désertés de Charleroi et du Mexique. Elle fait aussi référence à la sidérurgie avec un bloc d'une tonne d'acier qui provient des anciennes Forges de la Providence. Elle a enregistré les voix de personnes croisées dans la ville.  Enfin, elle a moulé des visages de gens rencontrés dans la rue  immortalisant ainsi leur empreinte: leur invisibilité sociale s’en trouve sinon renversée du moins combattue et contestée


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept