Aller au contenu principal

Thuin : Le Naos sous scellés

Thuin : Le Naos sous scellés

Vendredi dernier, le parquet de Charleroi a procédé à la fermeture et à la pause de scellés sur l'établissement le Naos à l'Abbaye d'Aulne à Thuin. L'établissement, qui ne dispose pas de permis d'environnement, doit fermer en attendant de régulariser sa situation.

Depuis trois ans, c'est Emmanuel Panoussis, le patron du "Prestige" à Gozée qui est à la manoeuvre au Naos. Nous avons tenté de le joindre sans succès.

Il s'est installé dans l'église Saint-Joseph, un lieu de culte désacralisé à l'Abbaye d'Aulne. L'été dernier, les fêtards du Naos ont pu participer aux afterworks du Jeudi, un rendez-vous des jeunes branchés de la région.

Vu le succès de son entreprise, le Thudinien avait sollicité un permis d'environnement afin de porter la capacité d’accueil de l’établissement de 150 à 500 personnes. Celui-ci lui a été refusé ! 

Malgré cela, une soirée était prévue le 4 décembre à Gozée, le parquet de Charleroi en a décidé autrement et a fait poser les scellés par la police de la zone Germinalt.

Dans l'attente du permis d'environnement de Classe 2, l'établissement doit donc rester fermé.

A l'époque du refus de son permis, le patron de l'établissement nous avait dit sa volonté d'aller en appel de cette décision.

"Nous irons en recours de cette décision. Notre volonté était surtout de pouvoir disposer d'un parking digne de ce nom. La ville de Thuin avait promis la création d'emplacements pour 180 voitures, mais comme Soeur Anne nous ne voyons rien venir. Nous irons donc faire valoir notre projet auprès des autorités régionales."

On le sait les projets du Naos avaient fait couler beaucoup d'encre et provoqué beaucoup d'inquiétudes et de méfiance aussi chez les riverains.


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept