Aller au contenu principal

Thuin : les romains ont attaqué les gaulois dans le Bois du Grand Bon Dieu

Le Bois du Grand Bon Dieu à Thuin recèle de nombreux trésors et dévoile petit à petit ses secrets. Les dernières recherches permettent notamment de comprendre le pourquoi de la présence des gaulois sur le site. Les archéologues de l’ULB ont réalisé leur 2ème campagne de recherche cet été. Des recherches qui ont permis d’établir deux périodes d’occupation dans le passé.

"On a des objets de l'époque néolithique. C'est plutôt la préhistoire, la 4ème et 3ème millénaire avant Jésus-Christ pour la période qui nous concerne ici. Et puis il y a l'âge du fer. C'est vraiment l'époque des gaulois. C'est là qu'on retrouve des poteries. On a même retrouvé un pot qui était complet. C'est intéressant car cela confirme l'idée que ces objets étaient déposés dans le sol et peut-être de façon rituel" explique Céline Paquet, archéologue à l'ULB. 

Pas de village gaulois mais un site prestigieux

Des objets prestigieux en or et en bronze ont également été retrouvés comme une parure. Autant de détails qui permettent de prouver à quoi servaient cette forêt fortifiée.

"Il n'y a pas de village. On n'a pas retrouvé de traces de village à l'intérieur de la fortification. C'est un endroit plutôt espacé et ouvert dans lequel les gaulois venaient se réunir à des fins communautaires, civiques, politiques et religieuses. Les objets qu'on retrouve ici sont donc des objets relativement prestigieux qui montrent qu'il y a eu ici des banquets, des fêtes et des offrandes religieuses" détaille Nicolas Paridaens, archéologue à l'ULB. 

Des romains à Thuin?

Outre des outils en silex de l’époque néolithique et les poteries et parures gauloises, on retrouve aussi des éléments plus particuliers comme du plomb espagnol! Un plomb utilisé lors d’une bataille et peut-être lors de la guerre des Gaules. Jules César décrit un lieu qui pourrait correspondre au bois thudinien dans ses écrits.

"On a retrouvé des balles de fronde dont le plomb vient d'Espagne. Ce qui signifie qu'il y a eu un épisode de bataille puisque les balles de fronde sont des armes. Et aussi qu'elles ont été utilisées par les romains puisqu'à l'époque l'Espagne est romaine. Les gaulois n'avaient pas accès aux mines de plomb. Ce sont donc bien les romains qui ont attaqué les gaulois ici à Thuin" décrit Nicolas Paridaens.

Les objets trouvés dans le Bois seront exposés à partir du 5 octobre au centre culturel de Thuin avant de partir au musée royal de Mariemont. Financé à 50% par la région wallonne et à 50% par l’ULB, une 3ème et dernière campagne de recherches aura lieu durant l’été 2020. De quoi révéler les derniers secrets du Bois du Grand Bon Dieu.  


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter en entrant vos données ci-dessous

Direct X

Création de sites Internet EasyConcept™ Logo Easyconcept